Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande "lucide" sur l'initiative française pour le Proche-Orient

Reuters12/01/2017 à 18:38

HOLLANDE "LUCIDE" SUR L'INITIATIVE FRANÇAISE POUR LE PROCHE-ORIENT

PARIS (Reuters) - François Hollande s'est dit "lucide" jeudi sur la conférence sur la paix au Proche Orient qui se tiendra dimanche à Paris, soulignant que seules des négociations bilatérales pouvaient déboucher sur une solution au conflit israélo-palestinien.

Depuis la suspension en avril 2014 des dernières négociations de paix directes entre Israël et l'Autorité palestinienne, la France tente de raviver un processus de paix moribond mais se heurte au refus de l'Etat hébreu de participer à des discussions multilatérales.

Après avoir accueilli une conférence internationale en juin, Paris souhaitait répéter son initiative en décembre, assortie d'un compte rendu des échanges aux deux parties, mais a été contraint de la repousser au 15 janvier faute de consensus.

"L’objectif de la conférence, c’est de réaffirmer le soutien de la communauté internationale à la solution des deux Etats, et faire que cette solution demeure la référence", a expliqué François Hollande jeudi, lors de ses derniers voeux au corps diplomatique avant son départ de l'Elysée en mai.

"Or, je vois bien qu'elle s'est affaiblie sur le terrain et dans les esprits et si on la laissait dépérir ce serait un risque pour la sécurité d’Israël à laquelle la France est résolument attachée", a ajouté le chef de l'Etat lors d'un discours à l'Elysée.

"En même temps, je suis lucide sur ce que peut apporter cette conférence : la paix, elle sera faite par les Israéliens et les Palestiniens, et par personne d’autre. Seules des négociations bilatérales peuvent aboutir."

Quelque 70 pays et organisations sont attendues à Paris dimanche après-midi pour participer à la conférence qualifiée la semaine dernière de réunion "sans intérêt" par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a rejeté l'invitation de François Hollande à se rendre à Paris.

"CONFÉRENCE TRUQUEE"

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas sera pour sa part à Paris dimanche. Une rencontre avec François Hollande n'est pour l'heure pas confirmée.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry assistera pour sa part à la conférence sur fond de crispations diplomatiques entre Washington et Israël.

L'administration sortante de Barack Obama a suscité l'ire de l'Etat hébreu en décembre en s'abstenant lors d'un vote au Conseil de sécurité de l'Onu réclamant l'arrêt de la colonisation.

"C'est important de rappeler la solution des deux Etats au moment où l'administration Trump pourrait prendre des mesures controversées qui pourraient aggraver la situation", souligne une source diplomatique française.

Au-delà d'un rappel à l'attachement à la solution à deux Etats, la conférence à Paris doit permettre de "faire avancer des solutions concrètes pour le développement des infrastructures, urbaines, énergétiques, de transport, aux bénéfices des Palestiniens et des Israéliens", a souligné François Hollande.

Lors d'une rencontre avec le chef de la diplomatie norvégienne à Jérusalem, Benjamin Netanyahu a répété jeudi l'hostilité de son gouvernement à l'initiative française.

"C'est une conférence truquée par les Palestiniens sous les auspices de la France visant à adopter de nouvelles positions anti-israéliennes", a dit le chef du gouvernement israélien. "Cela fait reculer la paix".

Dans une tribune publiée par Le Monde et Haaretz jeudi soir, Jean-Marc Ayrault, assure que la France n'a "jamais eu pour prétention d’en dicter les contours aux uns et aux autres."

(Marine Pennetier, avec John Irish à Paris et Maayan Lubell à Jérusalem, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.