Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande insiste sur l'importance de Macron pour les réformes

Reuters18/01/2016 à 15:42
    * Tensions au gouvernement au sujet du ministre de 
l'Economie 
    * Hollande le cite en exemple dans son discours 
    * Le président dit vouloir favoriser l'entreprenariat 
 
 (Complété avec Myriam El Khomri) 
    PARIS, 18 janvier (Reuters) - François Hollande a insisté 
lundi sur l'importance de l'action d'Emmanuel Macron pour 
réformer la France, alors que les échos de tensions au sein du 
gouvernement à son sujet se multiplient. 
    Une source gouvernementale a fait état récemment d'un bras 
de fer à l'initiative du ministre de l'Economie, qui demande que 
des réformes ambitieuses pour débloquer l'économie et le marché 
du travail soient menées jusqu'au bout du quinquennat. 
    Selon cette source, Emmanuel Macron, a laissé entendre qu'il 
pourrait quitter le gouvernement si l'exécutif choisissait de 
freiner les réformes pour ne pas brusquer la gauche avant 
l'élection présidentielle de 2017. 
    "Son idée, c'est qu'il faut réformer jusqu'au bout, qu'on ne 
peut pas se priver d'un an, un an et demi de quinquennat", a 
expliqué une seconde source gouvernementale.  
    Dimanche, le quotidien Le Parisien a fait état de ce bras de 
fer et de la "tentation" du ministre de l'Economie de claquer la 
porte, dans un climat de forte tension avec le Premier ministre, 
Manuel Valls, qui s'est pourtant toujours défendu publiquement 
d'une quelconque hostilité envers Emmanuel Macron. 
    En présentant son plan pour l'emploi lundi, François 
Hollande a cité le ministre de l'Economie et assuré qu'il irait 
"jusqu'au bout" dans les réformes pour favoriser l'emploi. 
    Il a repris une citation de ce dernier, expliquant que "pour 
beaucoup de jeunes, il est plus facile de trouver un client que 
de trouver un employeur". 
     
    "PAS D'OPPOSITION" AVEC EL KHOMRI  
    Devant le Conseil économique, social et environnemental, le 
chef de l'Etat a promis des réformes pour développer la création 
d'entreprises et le travail indépendant.  
    Dans la droite ligne des demandes d'Emmanuel Macron, 
François Hollande a estimé que si certaines qualifications 
préalables pour certaines professions étaient nécessaires pour 
la sécurité, "parfois, elles dépassent cet objectif et peuvent 
constituer des barrières". 
    Il a ainsi précisé qu'il avait demandé à Emmanuel Macron "de 
revoir le système de qualifications pour le rendre plus lisible 
et plus cohérent" et jugé que "toutes les formes 
d'entreprendrait doivent être encouragées". 
    Le doute plane encore sur l'avenir du projet de loi 
"nouvelles opportunités économiques" préparé par Emmanuel 
Macron, qui pourrait être fusionné avec celui de la ministre du 
Travail, Myriam El Khomri, sur la réforme du Code du travail et 
le compte personnel d'activité. 
    Interrogée lundi à ce sujet, cette dernière a fait savoir 
qu'Emmanuel Macron ferait connaître sa "stratégie" en la matière 
dans les semaines qui viennent.     
    "Il dira à cette occasion s'il y a une loi, où sont portées 
les mesures", a-t-elle dit lors d'une rencontre avec des 
journalistes après le discours du président.  
    S'il n'y a pas de loi séparée, "il est possible qu'on 
intègre des mesures dans ma loi Travail, notamment le portage 
salarial", a-t-elle ajouté.  
    L'hypothèse d'une fusion entre les deux textes a été 
interprétée comme une tentative d'affaiblir le ministre de 
l'Economie, très populaire dans les sondages mais coutumier des 
déclarations provoquant la colère de l'aile gauche du Parti 
socialiste.   
    "Il n'y a pas d'opposition entre moi et Emmanuel Macron", a 
assuré Myriam El Khomri. "L'enjeu pour les uns et les autres, 
c'est d'aller le plus vite possible."  
 
 (Jean-Baptiste Vey, Elizabeth Pineau et Michel Rose, édité par 
Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.