Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande inaugure dans le calme le Salon de l'agriculture

Reuters22/02/2014 à 14:57

FRANÇOIS HOLLANDE AU SALON DE L'AGRICULTURE

PARIS (Reuters) - François Hollande a inauguré samedi le Salon de l'agriculture, point de passage obligé de la classe politique française, qui prend encore plus d'importance cette année à l'approche des élections municipales de mars.

Arrivé sur place dès 07h00 du matin, le chef de l'Etat a arpenté les allées de la 51e édition de la "plus grande ferme de France" dans le calme malgré les nombreux sujets de mécontentement du moment dans le monde agricole, qui a toujours eu des relations difficiles avec la gauche.

François Hollande avait déminé le terrain en déclarant cette semaine au magazine France agricole que l'agriculture serait bien concernée par les baisses de charges du pacte de responsabilité.

Il a également plaidé pour que les spécificités du secteur soient prises en compte dans la concertation autour de l'écotaxe.

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a confirmé de son côté vendredi, lors d'états-généraux de l'agriculture organisés par la FNSEA, le principal syndicat agricole, que l'impact de la future contribution climat-énergie (CCE) serait neutralisé pour les agriculteurs ces trois prochaines années.

Après avoir assisté à la traite du matin, François Hollande a discuté tranquillement avec des éleveurs, saluant au passage Bella, la vache de race tarentaise mascotte du salon, et son éleveur.

Il n'a pas échappé aux doléances du moment, alors que les producteurs de lait et la grande distribution sont en plein bras de fer sur les prix.

"Les négociations sont très dures en ce moment", a déclaré Xavier Beulin, le président de la FNSEA, qui accompagne le chef de l'Etat.

"Il manque 40 euros (par 1.000 litres) par rapport à nos voisins", a-t-il dit de l'enjeu des discussions en cours.

Dans la zone des ovins, François Hollande a été interpellé sur les dangers des loups, répondant à des éleveurs de "brebis survivantes" qu'il ne pouvait accepter que des exploitations soient ainsi mises en péril.

Après une réunion avec les représentants d'organisations professionnelles, il devait achever sa visite par une table ronde consacrée à l'enseignement agricole.

Quelque 700.000 personnes sont attendues jusqu'à dimanche 2 mars au Salon de l'agriculture qui témoigne année après année de l'attachement des Français à la ruralité.

Selon un sondage BVA pour i>Télé publié samedi, 80% des Français estiment que l'agriculture est une chance pour l'économie, alors qu'ils n'étaient que 58% à penser de même il y a vingt ans.

Et ils sont 72% à dire qu'"il faut continuer à la subventionner car il faut absolument maintenir une France rurale".

Yann Le Guernigou, avec Guz Trompiz, édité par Julien Dury

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.