1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Hollande évoque un risque de guerre entre la Russie et la Turquie
Reuters19/02/2016 à 18:47

    PARIS, 19 février (Reuters) - "Il y a un risque de guerre 
entre la Turquie et la Russie", a déclaré vendredi François 
Hollande, demandant de "tout faire" pour éviter une escalade 
entre ces deux pays.  
    Interrogé sur France Inter entre deux sessions de travail au 
Conseil européen de Bruxelles, le président français a demandé 
en outre une reprise des négociations sur la Syrie, où les 
bombardements doivent selon lui cesser.  
    "Il y a une escalade. Il faut tout faire pour arriver à une 
solution politique", a dit le chef de l'Etat. 
    La destruction en novembre d'un bombardier russe par 
l'aviation turque à la frontière syrienne a provoqué une crise 
diplomatique entre Ankara et Moscou. 
    Sur la Syrie, d'où proviennent la plupart des réfugiés qui 
cherchent à entrer en Europe, "il faut que les négociations 
reprennent vite, que les bombardements cessent et que l'aide 
arrive", a dit François Hollande.  
    Le groupe de travail chargé de la mise en oeuvre d'une 
"cessation des hostilités" en Syrie devait se réunir ce vendredi 
après-midi au siège des Nations unies à Genève.   
    L'objectif des discussions de Genève et de l'accord sur une 
"cessation des hostilités" est de favoriser une reprise de ces 
négociations intersyriennes entre des représentants du régime et 
de l'opposition.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer