1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Hollande évoque un futur "conseil de sécurité environnemental"
Reuters09/11/2015 à 17:59

PARIS, 9 novembre (Reuters) - François Hollande a évoqué lundi la nécessité de créer un jour un "conseil de sécurité environnemental" au sein d'une organisation capable de sanctionner des Etats ou des entreprises. A trois semaines de la conférence COP21, en France, le président français a dit espérer qu'un accord contraignant serait conclu. "Mais qui vérifiera la contrainte ? Qui sera juge de la bonne application ?", s'est-il interrogé lors d'un colloque au Collège de France. "La prochaine étape, c'est d'avoir une organisation avec une forme - je vais aller jusqu'au bout du raisonnement - de conseil de sécurité environnemental pour dire à un moment 'ce n'est pas acceptable, votre comportement est dangereux, nous devons le faire cesser', a expliqué le chef de l'Etat. François Hollande s'est ensuite interrogé sur "quelles sanctions nous appliquons lorsqu'il y a un comportement d'un pays ou d'un groupe industriel ou autre qui par son action dérègle ce que nous avons nous-mêmes décidé." Cette idée fait l'objet d'une réflexion et ne fait pas directement partie des pistes discutées actuellement dans le cadre des négociations visant à parvenir à un accord à la COP21. Six ans après l'échec de la conférence de Copenhague, la COP21 est considérée comme une des dernières chances de conclure le premier accord universel contraignant sur la réduction des gaz à effet de serre, avant que le réchauffement de la planète et ses effets deviennent irréversibles. L'objectif est notamment de limiter le réchauffement climatique à 2°C maximum par rapport à l'ère pré-industrielle d'ici la fin de ce siècle. Le projet d'accord d'une trentaine de pages issu de la dernière session de négociations préparatoires, le mois dernier à Bonn, comporte encore de très nombreuses options à arbitrer, y compris concernant la formulation de cet objectif. ID:nL8N13150A (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mary2776
    09 novembre18:13

    2017 exit

    Signaler un abus

  • charleco
    09 novembre18:09

    Encore un Comité Théodule, un de plus!

    Signaler un abus

  • mary2776
    09 novembre18:06

    2017 exit

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer