Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande et Merkel commémorent le centenaire de Verdun

Reuters29/05/2016 à 15:04
 (Actualisé avec cérémonie) 
    VERDUN, Meuse, 29 mai (Reuters) - François Hollande et 
Angela Merkel ont commémoré dimanche à Verdun l'une les 
batailles les plus meurtrières de la Première Guerre mondiale, 
un rendez-vous que le président français et la chancelière 
allemande ont placé sous le signe de la jeunesse et de l'Europe. 
    Alors que la photo de François Mitterrand et d'Helmut Kohl, 
main dans la main en 1984 devant l'ossuaire de Douaumont, est 
devenue le symbole de la réconciliation franco-allemande, leurs 
successeurs voulaient mettre à profit le centenaire de la 
bataille pour relancer "l'idéal européen". 
    Les deux dirigeants ont débuté peu après 11H00 (09H00 GMT), 
à la nécropole allemande de Consenvoye, un "parcours de 
commémoration" qu'ils devaient conclure en fin d'après-midi par 
des discours devant la nécropole de Douaumont en présence de 
3.400 jeunes Français et Allemands. 
    Accueillis sous la pluie par quatre adolescents, un garçon 
et une fille de chacun des deux pays, ils ont déposé une 
couronne devant l'ossuaire de ce cimetière où reposent les corps 
de près de 15.000 Allemands, avant de se recueillir côté à côte. 
    Angela Merkel et François Hollande se sont ensuite rendus à 
l'hôtel de ville de Verdun, une première pour un chancelier 
allemand. 
    Ils ont remis au maire socialiste Samuel Hazard le prix "De 
Gaulle-Adenauer" de l'amitié franco-allemande, du nom du 
président français et du chancelier allemand qui ont signé en 
1963 le traité de l'Elysée scellant la réconciliation entre les 
deux pays. 
    "Verdun est une ville qui représente à la fois le pire, là 
où l'Europe s'est perdue il y a cent ans mais aussi le meilleur, 
là où la ville a été capable de s'investir, de s'unir, pour la 
paix et pour l'amitié franco-allemande", a déclaré le président 
français. 
     Après un nouveau dépôt de gerbe, devant le monument aux 
morts de Verdun, les deux dirigeants devaient partager, à la 
sous-préfecture de Verdun, un déjeuner de travail consacré à la 
situation européenne, sur fond de crise des réfugiés, de montée 
des populismes et, à moins d'un mois du référendum du 23 juin, 
de risque de sortie du Royaume-Uni. 
    Les combats, qui se sont déroulés du 21 février au 19 
décembre 1916 à Verdun ont fait plus de 700.000 victimes, dont 
plus de 300.000 morts (143.000 côté allemand, 163.000 côté 
français). 
     Déclenchée par l'armée allemande qui voulait s'emparer du 
"saillant" de Verdun et écraser l'armée française, la bataille 
s'est enlisée et a duré 300 jours sans que les positions 
initiales des uns et des autres aient été profondément 
modifiées. 
    Devenue dès l'origine le symbole de la résistance la nation 
française, la bataille de Verdun, qui a vu combattre près des 
trois quarts de ses troupes, est considérée comme une victoire 
par la France, les Allemands n'étant pas "passés". 
    Elle est aujourd'hui le symbole du "plus jamais ça" et de la 
volonté de maintenir la paix en Europe. 
 
 (Gilbert Reilhac, avec Elizabeth Pineau à Paris, édité par 
Chine Labbé) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.