Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande appelle à la vigilance face aux propos racistes

Reuters06/11/2013 à 18:31

FRANÇOIS HOLLANDE APPELLE À LA VIGILANCE FACE AUX PROPOS RACISTES

PARIS (Reuters) - François Hollande a appelé mercredi à la vigilance et à la fermeté face aux propos racistes qui ont visé récemment Christiane Taubira, comparée coup sur coup à un singe et à une guenon.

La ministre de la Justice s'était étonnée un peu plus tôt, dans une interview à Libération, qu'aucune "belle et haute voix ne se soit levée pour alerter sur la dérive" de la société française après les attaques dont elle a été victime.

Outre le soutien du chef de l'Etat, de Jean-Marc Ayrault et de ses collègues au sein du gouvernement, Christiane Taubira a été applaudie par une partie des députés lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"Le président de la République a renouvelé son soutien à Christiane Taubira face à la gravité extrême des insultes racistes qui ont été proférées à son endroit", a déclaré la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, lors du compte-rendu du conseil des ministres.

"Il a appelé à la plus grande fermeté et la plus grande vigilance en la matière", a-t-elle ajouté.

La ministre de la Justice a été comparée en octobre sur Facebook à un singe par une candidate du Front national aux élections municipales dans les Ardennes, Anne-Sophie Leclere, suspendue depuis par son parti.

"Je préfère la voir dans un arbre après les branches que la voir au gouvernement", avait renchéri Anne-Sophie Leclere dans l'émission Envoyé Spécial diffusée le 17 octobre.

Le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) a déposé mercredi plainte pour injure raciale contre elle et a appelé à la mise en place d'un grand plan national contre le racisme.

Christiane Taubira a également été traitée de guenon par des enfants à Angers lors d'une manifestation contre le mariage pour tous le 25 octobre dernier.

MANQUE D'AUTORITÉ

"Ce ne sont pas des voix de la France", a estimé mercredi la ministre de la Justice à l'issue du conseil des ministres. "Non la France n'est pas raciste même si par périodes on le lui fait croire avec des sondages (...) Il peut y avoir par ci par là des actes de racisme mais ça ne dure jamais longtemps".

Christiane Taubira a reçu mercredi le soutien de Jean-Marc Ayrault qui lui a exprimé sa solidarité et assuré qu'il ne fallait rien laisser passer.

"Moi je veux que l'on rappelle sans cesse nos principes qui sont ceux de la République, qui ne sont pas négociables, qui ne sont négociables avec personne, parce que c'est à cela que les Français sont attachés", a-t-il dit.

Un peu plus tôt mercredi, le député PS Malek Boutih avait reproché au Premier ministre d'avoir manqué d'autorité face aux attaques visant Christiane Taubira.

"Moi-même, j'aurais attendu du Premier ministre qu'il ait plus d'autorité, qu'il protège un peu plus sa ministre de la Justice. Il a raté là une occasion d'avoir un propos républicain fort", a-t-il dit sur BFMTV et RMC.

"Dans une période où on est en difficulté, des principes doivent être défendus et il a manqué une expression solennelle du chef du gouvernement", a-t-il ajouté. "Elle s'est peut-être sentie seule".

S'exprimant devant les députés, Christiane Taubira a exprimé sa gratitude à Jean-Marc Ayrault qui "dès la première minute m'a manifesté son soutien sans faille".

"J'ai été témoin de l'émotion vive du Premier ministre lorsque ces déclarations ont été proférées", a-t-elle dit.

Elizabeth Pineau et Marine Pennetier, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.