Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

HOLD-France-Touraine renforce la lutte contre les déserts médicaux

Reuters26/11/2015 à 19:28
    PARIS, 26 novembre (Reuters) - Marisol Touraine a présenté 
jeudi un nouveau plan visant à améliorer l'accès aux soins et à 
lutter contre les déserts médicaux, doté de 200 millions d'euros 
au cours des deux prochaines années.            
    Ce deuxième volet du "Pacte territoire santé" lancé fin 2012 
vise toujours à "donner envie aux médecins, en particulier les 
jeunes, d'aller exercer dans les régions qui en ont le plus 
besoin", a déclaré la ministre de la Santé à Dijon lors d'un 
congrès de généralistes enseignants.  
    Mais après une première phase concentrée sur la médecine 
générale, certaines aides concernent désormais également les 
spécialistes. 
    C'est notamment le cas pour les contrats garantissant aux 
praticiens une rémunération minimale, ainsi qu'une protection 
sociale (congé maternité, paternité ou maladie) en contrepartie 
de leur installation dans un "désert médical". Depuis le 
lancement de ce programme, 500 contrats de ce type ont déjà été 
signés et l'objectif est d'en conclure 500 supplémentaires d'ici 
2017.  
    Autre levier destiné à encourager l'exercice dans des zones 
peu pourvues en professionnels: un système de bourses accordées 
aux étudiants ou internes pendant leurs études. Plus de 80 
jeunes médecins se sont déjà installés dans des zones à faible 
densité médicale grâce à ce dispositif et le ministère vise un 
total cumulé de 1.700 bénéficiaires en 2017, contre 1.325 depuis 
2012.  
    Outre une augmentation ciblée du numerus clausus dans des 
régions où l'offre de soins médicaux est insuffisante, ce 
nouveau plan prévoit également d'encourager le développement des 
maisons ou centres de santé pluridisciplinaires. 
    Quarante millions d'euros seront par ailleurs consacrés au 
développement de la télémédecine, notamment pour des patients 
souffrant de pathologies chroniques comme le diabète par exemple 
ou pour les personnes prises en charge dans les maisons de 
retraite médicalisées. 
 
 (Myriam Rivet pour le service français, édité par Yves 
Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.