Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

"Hola Habana !", les Rolling Stones sur scène à Cuba

Reuters26/03/2016 à 11:14

CONCERT HISTORIQUE DES ROLLING STONES À LA HAVANE

par Daniel Trotta

LA HAVANE (Reuters) - Les Rolling Stones, naguère considérés par le régime cubain comme une incarnation de la "déviance idéologique", se sont produits vendredi soir à La Havane pour la première fois de leur longue carrière.

Le concert gratuit du groupe britannique sur les pelouses de la Ciudad Deportiva s'est ouvert vers 21h30 par "Jumpin' Jack Flash", un titre enregistré en 1968. A l'époque, la musique des Stones circulait sous le manteau dans l'île communiste. Il s'est achevé en dernier rappel avec le titre "Satisfaction".

"Nous savons qu'autrefois, il était difficile d'écouter notre musique à Cuba, mais nous voilà sur scène, je pense aussi que les temps changent", a déclaré, en espagnol, Mick Jagger à la foule.

Leur concert clôt une semaine riche en symboles à La Havane, avec la venue de Barack Obama en visite officielle, de dimanche à mardi, la première d'un président des Etats-Unis en 88 ans.

Aucun chiffre officiel n'a été communiqué sur le nombre de spectateurs, mais des médias d'Etat cubains évoquaient la présence d'un demi-million de personnes.

Les premiers spectateurs étaient arrivés 18 heures avant le début du spectacle. Angela Menendez, femme de ménage dans un hôpital, était de ceux-là : "J'aime tant Mick Jagger. J'ai toujours rêvé de ça. Savoir qu'il serait là m'a privée de sommeil", explique-t-elle.

Plus loin dans la foule, Juan Carlos Leon, 57 ans, exulte. "Pour moi, c'est une consécration. J'ai attendu ça toute ma vie. Les Stones sont les plus grands."

Les Stones se sont formés à Londres en 1962, trois ans après la révolution castriste.

Bien que Britanniques, ils ont été classés comme subversifs et incarnant l'impérialisme par les autorités communistes de l'île et leur musique, comme celle des Beatles ou d'Elvis Presley, a longtemps été interdite d'antenne sur les médias audiovisuels publics. Les Cubains surpris à écouter les Stones risquaient d'être expulsés de l'université, voire envoyés en rééducation dans les brigades rurales de travail.

"LES TEMPS CHANGENT PARTOUT"

La censure s'est progressivement desserrée. Et le 8 décembre 2000, Fidel Castro inaugurait dans un parc de La Havane une statue à l'effigie du Beatle John Lennon, assassiné vingt ans plus tôt à New York.

"Les temps changent partout", a confié Mick Jagger, aujourd'hui âgé de 72 ans, à son arrivée à l'aéroport de La Havane, jeudi. "Nous avons joué dans plein d'endroits incroyables, mais ce concert à La Havane sera pour nous un événement historique. Nous espérons qu'il le sera pour vous aussi", disait-il, en espagnol, dans une vidéo mise en ligne sur YouTube.

Vendredi soir, le leader du groupe est monté sur scène en chemise fuschia satinée, veste lamée et pantalon ajusté. Keith Richards, bandeau multicolore sur le front, arborait un blouson teddy orné de motifs d'animaux tropicaux.

Sur son site internet, Juventud Rebelde, quotidien officiel de la jeunesse cubaine, a rapidement rendu compte de ce "concert sans aucun doute historique".

"Devant une multitude de gens réunis à la Ciudad Deportiva, le groupe britannique a offert vendredi soir une masterclass de rock classique et novateur", écrit le journal. "Le plaisir et l'énergie positive étaient visibles sur les visages des légendaires Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood."

Les Stones achevaient à La Havane leur tournée latino-américaine.

Il a fallu une soixantaine de conteneurs pour acheminer les structures de la scène, les projecteurs, les murs d'enceintes, les écrans géants, pour une masse totale d'un demi-millier de tonnes, selon le directeur de production du show, Dale Skjerseth. Environ 140 personnes travaillent sur la tournée, auxquelles se sont joints au moins 80 Cubains.

(avec Frank Jack Daniel et Nelson Acosta, Henri-Pierre André pour le service français, édité par Julie Carriat)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.