1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Hillary Clinton va publier son plan pour le contrôle des armes
Reuters05/10/2015 à 09:35

MANCHESTER, New Hampshire, 5 octobre (Reuters) - La démocrate Hillary Clinton présentera lundi les mesures de lutte contre la violence liée aux armes à feu qu'elle entend promouvoir si elle devient présidente des Etats-Unis. L'ancienne Première dame et candidate à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de novembre 2016 s'est exprimée de façon très ferme en faveur de nouvelles mesures pour le contrôle des armes à feu après la tuerie qui a fait neuf morts la semaine dernière sur un campus de l'Oregon. Elle a notamment dit vouloir lancer un "mouvement national" pour contrer l'influence du lobby des armes à feu, la National Rife Association (NRA), sans être plus précise. Parmi les mesures qu'elle devrait présenter lundi lors de deux meetings électoraux près de Manchester, dans le New Hampshire, figurent l'utilisation des prérogatives présidentielles pour faire en sorte que les gens qui achètent des armes à feu dans des salons et foires et sur internet soient soumis aux même vérifications d'antécédents et acquittent les mêmes taxes que ceux qui se fournissent dans les commerces traditionnels. Au Congrès, elle demandera de combler ce qu'elle a qualifié de "vide juridique de Charleston", en référence à la tuerie de juin dernier qui a fait neuf morts dans une église afro-américaine de Charleston, en Caroline du Sud. Actuellement, si la vérification de la situation d'un individu voulant acheter des armes n'est pas achevée dans les trois jours, la vente peut se produire. Le tueur présumé de Charleston a pu acheter son arme en raison de cette disposition, comme l'ont fait 2.500 autres personne en 2014, qui, sinon, n'auraient pas été en mesure de pouvoir effectuer ce genre d'achat, précise l'équipe de campagne d'Hillary Clinton. La candidate lancera aussi un appel pour que les "armes d'assaut de type militaire" soient interdites dans les rues en s'engageant à faire abroger une loi de 2005 qui, dit-elle, confère "l'immunité" aux fabricants et distributeurs d'armes. (Amanda Becker; Danielle Rouquié pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer