Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Heurts meurtriers au Pakistan entre police et manifestants

Reuters09/08/2014 à 16:07

(Actualisé avec annulation de la manifestation prévue dimanche §2-4) par Mubasher Bukhari et Asim Tanveer LAHORE/MULTAN, Pakistan, 9 août (Reuters) - Des affrontements se sont poursuivis samedi en divers endroits du Pakistan entre la police et les partisans d'un religieux opposé au gouvernement, faisant quatre morts en deux jours. Ces violences, qui ont éclaté vendredi, témoignent d'une exacerbation des tensions entre les autorités et les partisans de ce religieux, Tahir ul-Qadri, qui accuse le gouvernement de corruption et appelle au renversement du Premier ministre Nawaz Sharif. Devant l'ampleur des violences, qui ont également fait des dizaines de blessés, Tahir ul-Qadri a néanmoins annulé samedi une grande manifestation prévue dimanche à Lahore, capitale de la province du Pendjab, pour protester contre la mort de certains de ses partisans au mois de juin dans des heurts avec la police. "Ramassez les corps des martyrs et prenez soin des blessés, mais manifestez pacifiquement", a déclaré le religieux à la télévision. "Le gouvernement veut qu'il y ait un massacre au nom de la répression", a-t-il ajouté en appelant ses partisans à organiser à la place de petits rassemblements. Une autre manifestation, organisée par le dirigeant de l'opposition Imran Khan, est prévue jeudi prochain dans la capitale Islamabad. L'ancien joueur de cricket appelle lui aussi à la démission du gouvernement. Des mesures de sécurité ont été prises samedi à Lahore, la police organisant des points de contrôle. La capitale du Pendjab est à la fois la ville d'origine de Qadri et du Premier ministre. Environ 500 partisans de Qadri ont été arrêtés, a annoncé la police. Une centaine de policiers ont été blessés. Selon un porte-parole du religieux, une centaine de ses partisans ont été blessés. Il dément qu'ils s'en soient pris à la police. Dans plusieurs parties du Pendjab, la police a essayé d'empêcher les partisans de Qadri de se rendre à Lahore, ce qui a entraîné des violences, rapportent la police et des témoins. Deux hommes et une femme ont été tués dans le district de Gujranwala, à 220 km au sud-est d'Islamabad, a annoncé la police. Un autre homme a été abattu lors de heurts entre les partisans de Qadri et la police à Bhakkar, une ville situé à quelque 300 km au sud-ouest de la capitale pakistanaise, a indiqué un médecin. Un poste de police et des dizaines d'armes ont été saisies à Qaidabad. A Lahore, les partisans de Qadri ont tenté d'enlever les barricades installées par les autorités du domicile du religieux, ce qui a déclenché des affrontements. Les partisans ont apporté une grue pour déplacer les containers qui bloquaient sa résidence. Ils ont jeté des pierres sur les policiers qui tentaient de les arrêter en tirant des gaz lacrymogènes. La police a battu en retraite. Tout autour de la maison de Qadri, des femmes armées de morceaux de bois ont pris position. Les affrontements ont duré toute la journée de vendredi et se sont poursuivis samedi. La semaine dernière, le gouvernement a déployé l'armée autour des bâtiments clés d'Islamabad. Vendredi, il a interdit les rassemblements de plus de cinq personnes. (Avec Mehreen Zahra-Malik à Islamabad; Danielle Rouquié et Tangi Salaün pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.