Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Herbin à l'OL, la greffe rejetée
So Foot29/04/2020 à 06:00

Herbin à l'OL, la greffe rejetée

Artisan de quinze des dix-sept trophées nationaux glanés par l'AS Saint-Étienne, Robert Herbin, décédé ce lundi à l'âge de 81 ans, restera aussi comme le dernier coach avec qui le rival lyonnais est descendu en deuxième division, en 1983. Ultime preuve d'amour envers les Verts ? Retour de karma, plutôt, si l'on en croit la trajectoire du Sphinx, dont la carrière d'entraîneur a réellement commencé à s'essouffler une fois enfilé le survêt' des Gones. Ou comment un pied de nez s'est transformé en croche-pied.

Pour l'Olympique lyonnais et son entraîneur Vladimir Kova?evi?, cette nouvelle fessée reçue à Nancy (5-2), quelques semaines après celles infligées par Rouen (0-4) et Tours (3-0), deux concurrents dans la course au maintien en Division 1, est celle de trop. D'autant qu'elle survient sept jours après un autre revers dans le derby à Saint-Étienne (1-0), qui joue également sa peau. Lanterne rouge pour la première fois de la saison, ce 21 février 1983, son équipe n'est pas larguée : Toulouse, le barragiste, et Sainté, le premier non-relégable, ne sont qu'à trois points. Mais sa dynamique (cinq défaites lors des six dernières journées), sa fragilité défensive (48 buts encaissés en 25 journées), son incapacité à prendre les points contre ses adversaires directs et sa propension aussi soudaine qu'inquiétante à lâcher les matchs en font un candidat tout désigné à la relégation en D2. Et font penser à Charles Mighirian, le tout nouveau président lyonnais, que la révolution ne doit pas se limiter qu'aux bureaux de l'OL, dont les finances sont par ailleurs désastreuses.

Emon : "L'équipe n'était pas au niveau de l'entraîneur"


À la tête du club depuis un petit mois, le quadruple champion de France de sport-boules - qui est à Lyon ce que la pétanque est à Marseille - et ancien vice-président du Nîmes Olympique débarque l'entraîneur serbe, son directeur sportif Fleury Di Nallo, et sort de son chapeau Robert Herbin. On ne présente plus le bonhomme : à bientôt 44 ans, un âge où certains de ses homologues n'en sont qu'aux balbutiements de leur carrière, le technicien a déjà empilé quatre titres de champion de France et trois coupes de France sur le banc voisin de l'AS Saint-Étienne, un club qu'il a quitté après l'affaire de la caisse noire. D'un point de vue sportif, le coup semble aussi énorme que le pied de nez adressé aux Verts. Mighirian a-t-il vu trop grand, eu égard aux moyens lyonnais du moment ? Qu'importe, Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer