1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hausse moyenne d'un euro du paquet de cigarettes au 1er mars
Reuters05/02/2018 à 12:57

HAUSSE MOYENNE D'UN EURO DU PAQUET DE CIGARETTES AU 1ER MARS

PARIS (Reuters) - Le prix du paquet de 20 cigarettes en France augmentera de près d'un euro en moyenne jeudi 1er mars, annoncent lundi le ministère de la Santé et les Douanes dans un communiqué commun.

Cette hausse, annoncée fin septembre par la ministre de la Santé Agnès Buzyn constitue la deuxième étape - après un premier relèvement des prix en novembre - de l'augmentation de la fiscalité sur le tabac prévue par le gouvernement pour aboutir à un paquet à dix euros en novembre 2020 dans le cadre de sa politique de lutte contre le tabagisme.

A partir du 1er mars, le prix moyen du paquet de 20 cigarettes progressera de 94 centimes en moyenne pour s'élever à environ 7,90 euros, selon un arrêté publié dimanche au Journal Officiel, qui valide les prix proposés par les cigarettiers, répercutant la hausse de fiscalité décidée par le gouvernement en septembre.

Les autres produits du tabac sont également concernés par cette hausse des prix, avec notamment une augmentation de deux euros en moyenne pour les paquets de tabac à rouler, dont le prix moyen va passer à environ 10,50 euros.

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 a déjà fixé les prochains relèvements des prix du tabac et prévoit des augmentations d'environ 50 centimes en avril 2019, novembre 2019 et avril 2020.

La dernière hausse de la série, prévue pour novembre 2020, s'élèvera à 40 centimes en moyenne.

La lutte contre le tabagisme est "la première des priorités de santé publique", avaient indiqué les ministères de la Santé et des Comptes publics dans le dossier de presse de présentation du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) fin septembre.

Selon l'Institut national du cancer (INCa), le tabac est responsable de 73.000 décès dont 45.000 par cancer chaque année en France.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • a.lauver
    05 février13:34

    Les vendeurs de cigarettes de contrebande sont tous d'accord avec vos arguments, il faut encore que le prix augmente pour le bien de tous, enfin surtout le leur.

    Signaler un abus

  • gamma87
    05 février13:25

    encore trop bon marché.

    Signaler un abus

  • geocor
    05 février13:17

    On ne peut pas laisser les gens mourir dans les souffrances que le tabac provoque. D'autant que la dépendance remplace rapidement le plaisir. C'était une rente pour les vendeurs de poison et un coût collectif immense tant que les pouvoirs publics manquaient de courage.

    Signaler un abus

  • glaty
    05 février13:15

    Le fait de fumer est un danger ,,Si j'étais au gouvernement,**JE SUPPRIMERAIS LEUR CARTE VITALE A TOUS LES FUMEURS..Car leurs soins nous coutent très chère ..C'est INJUSTE DE PAYER POUR EUX..Ils ont fait le choix de fumer malgré les avertissements répétés et ils continuent ..C'est une volonté de se casser leur santé Alors il ne faut pas avoir d'état d'âme..DONC IL FAUT LES SANCTIONNER DE CETTE MANIERE..

    Signaler un abus

  • dede5959
    05 février13:13

    Tabac, CSG, carburant, autoroute, j'en oublie certainement, a quand 1789!!!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer