1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Handball - Ligue des champions : le PSG sur la voie royale !
Le Point30/04/2017 à 09:55

Luc Abalo et les Parisiens ont dû s'employer pour éliminer les Hongrois de Szeged et se qualifier pour le Final Four de la Ligue des champions.

Pour la deuxième fois consécutive, le PSG va disputer début juin le Final Four, le dernier carré de la Ligue des champions de handball. Les Parisiens, qui rêvent de remporter le premier titre européen de l'histoire du club, sont parvenus à éliminer les Hongrois de Szeged ce samedi soir à Coubertin. Après s'être imposés lors du match aller (30-27), ils ont assuré en obtenant un score de parité au retour (30-30).

Pourtant, les coéquipiers des frères Karabatic ont souffert face au vainqueur de la Coupe de l'EHF 2014 (l'équivalent de la Ligue Europa). Le PSG a été bousculé en première mi-temps avant d'accélérer en seconde période, bien aidé par l'abnégation de Nikola Karabatic (4 buts). Le président du club, Nasser al-Khelaïfi, présent dans la salle, sait qu'il a encore une chance de brandir, à l'issue de la saison, la Ligue des champions, quelques semaines après l'élimination des footballeurs du club de la capitale.

LE MATCH. De la souffrance avant la délivrance

En première mi-temps, le PSG peine à prendre le large. En cause : un manque de réussite aux tirs (seulement 59 % en première période) et une efficacité en berne des gardiens (Omeyer et Skof à 14 %) loin de l'efficacité des Hongrois (71 % aux tirs) à l'image d'Obranovic, auteur de 3 buts. À deux reprises, les Parisiens sont menés de trois buts (13-16, 28e, 14-17, 29e) avant de revenir à un but à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer