1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Guillaume Faury, nouveau numéro 2 d'Airbus
Le Point15/12/2017 à 17:10

Il connaît mieux les rotors que les réacteurs, mais son arrivée à la présidence de l'aviation commerciale d'Airbus semble être une suite logique dans son parcours sans fautes. À 49 ans, Guillaume Faury, diplômé de Polytechnique et de l'Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace de Toulouse, succédera, en février 2018, à Fabrice Brégier au poste de numéro 2 du géant aéronautique. « Guillaume représente notre nouvelle génération de leaders », a déclaré Tom Enders, le PDG d'Airbus, qui ne renouvellera pas son mandat en 2019.

Recruté par la Direction générale de l'armement (DGA) pour superviser les essais en vol de l'hélicoptère de combat Tigre à partir de la base aérienne d'Istres dans les Bouches-du-Rhône, cet ingénieur navigant d'essais a rapidement rejoint Eurocopter, qui a été rebaptisé Airbus Helicopters en 2014. Il y a gravi les échelons : responsable du département Essais en vols des hélicoptères lourds puis vice-président chargé des programmes commerciaux et enfin à la tête de la recherche & développement (R&D). Cet homme marié et père de famille a fait une seule infidélité à Airbus lorsqu'il a accepté en 2008 le poste de directeur de la R&D chez PSA. Ses cinq années au directoire du constructeur automobile n'ont pas été de tout repos. Le groupe a réduit de 10 % ses effectifs en R&D en 2012, soit pas moins de 1 400 suppressions de postes. Un an plus tard, il...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer