Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grossophobie, coffee-shops en folie, FC Utrecht au pilori : les Pays-Bas dans tous leurs états
So Foot28/04/2020 à 16:00

Grossophobie, coffee-shops en folie, FC Utrecht au pilori : les Pays-Bas dans tous leurs états

Vendredi dernier, l'Eredivisie est devenu le premier championnat européen à signer l'arrêt de sa saison. Avec un flot de décisions controversées qui en découle : pas de champion désigné, des places européennes attribuées en fonction du classement actuel et surtout le gel du système de relégation en D2/promotion en D1. Dans ce capharnaüm où chacun voit midi à sa porte, les grosses écuries comme l'Ajax semblent avoir tiré leur épingle du jeu, alors que les lésés continueront la lutte. Mais comment être uni dans un pays qui ne l'est pas davantage dans sa lutte contre le coronavirus, entre débordements sur le thème de la grossophobie ou dans la queue des coffee-shops ?

"Il n'y aura pas de football professionnel jusqu'au 1er septembre aux Pays-Bas". Mardi dernier, à l'occasion de son point presse consacré au coronavirus, c'est le Premier ministre Mark Rutte en personne qui a tiré un trait sur la saison de football. Vendredi dernier, la KNVB (la Fédération néerlandaise, qui organise l'Eredivisie) lui a emboîté le pas, douchant les derniers espoirs des fans. Emballé, c'est pesé, rendez-vous la saison prochaine ? Pas si vite ! En étant le premier championnat à franchir le Rubicon en signant l'arrêt de ses compétitions nationales, l'Eredivisie a aussi ouvert une belle boîte de Pandore. Et si certains fléaux n'étaient pas voués à rester au fond de la boîte, d'autres auraient largement pu rester derrière le verrou.

La flamme verte s'est éteinte

Vendredi dernier, lors d'une réunion qui fait déjà date, la KNVB n'a pas fait que proclamer l'arrêt de la saison en cours et la non-attribution du titre de champion. Elle avait aussi invité les 34 clubs professionnels du pays à s'exprimer sur la question des promotions/relégations. Dépouillement du scrutin : 16 clubs ont voté "pour" (que les montées/descentes se fassent), 9 ont voté "contre" et 9 ont voté blanc. Le début de la descente aux enfers pour l'ADO Den Haag (avant-dernier du classement) et le RKC Waalwijk (lanterne rouge) ? Raté ! La KNVB, à qui on reprochait (comble de l'ironie) de ne pas avoir le courage de faire des choix forts, a finalement officialisé Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer