1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Grève SNCF : hashtags et sondages boostés, la bataille de l'opinion se joue sur Internet
Le Parisien03/04/2018 à 16:51

Grève SNCF : hashtags et sondages boostés, la bataille de l'opinion se joue sur Internet

Il s'est lancé le 1er avril et n'a rien d'une blague. Depuis dimanche, les partisans de la grève à la SNCF, très suivie ce mardi avec seulement 12 % des TGV en circulation en France, se retrouvent derrière le hashtag #JeSoutiensLaGreveDesCheminots, parmi les plus populaires sur Twitter ces dernières heures. LIRE AUSSI > Suivez les perturbations dans les gares minute par minuteSes utilisateurs ? Des internautes lambda sympathisants des salariés de la compagnie ferroviaire, des cheminots, des syndicats, mais aussi des partis politiques de gauche. On y retrouve la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, ou Génération.s, le mouvement fondé par le candidat du PS à la dernière élection présidentielle, Benoît Hamon. Quand tout sera privé, on sera privé·e·s de tout. Le service public est notre bien commun. Défendons-le ! #JeSoutiensLaGreveDesCheminots pic.twitter.com/utcoVSFoJN— La France insoumise (@FranceInsoumise) April 1, 2018Mais les soutiens au mouvement de grève ne se limitent pas au simple hashtag. Sur Twitter, une branche de la CGT appelle ses membres à aller massivement voter dans les sondages lancés par des médias sur la pertinence du mouvement. Objectif : orienter les résultats vers un soutien aux grévistes. #JeSoutiensLaGreveDesCheminots@LePoint refait son sondage , il y avait trop de oui Y'a plus qu'à y retourner les genshttps://t.co/s6vjk1jMnm pic.twitter.com/aNutdPDRSR-- CGT TUIFRANCE (@CgtTuifrance) 2 avril 2018Les syndicats relaient aussi massivement les cheminots qui témoignent de leur quotidien sur les réseaux sociaux pour dénoncer les clichés. Cheffe de bord sur des TER et Intercités dans l'Oise, celle qui se fait appeler @Amelie_Picardie sur le réseau social a vu sa publication sur les contraintes de son métier être partagées près de 2 000 fois. Le directeur adjoint de la SNCF, Mathias Vicherat, a notamment retweeté un sujet de LCI qui lui était consacré.Appel à une cagnotte pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer