1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Grève à la SNCF : le gouvernement mènera la réforme «jusqu'au bout»
Le Parisien04/04/2018 à 15:40

Grève à la SNCF : le gouvernement mènera la réforme «jusqu'au bout»

Au deuxième jour de grève à la SNCF, le gouvernement entend mener la « transformation » de la compagnie ferroviaire « jusqu'au bout, avec calme et avec une grande détermination », en dépit du mouvement social, a déclaré mercredi le porte-parole Benjamin Griveaux à l'issue du Conseil des ministres.Resté silencieux jusqu'ici, Emmanuel Macron a demandé aux ministres de « continuer à expliquer calmement et posément » cette réforme et à « ne jamais stigmatiser personne », a ajouté le porte-parole du gouvernement.« Cette mobilisation ne doit pas empêcher le gouvernement d'avancer et de conduire les transformations pour lesquelles nous avons été élus il y a un peu moins d'un an », a recommandé le président à ses ministres.« Les jours de grève ne seront pas payés » « Cette réforme n'est pas un symbole ni un trophée », a commenté Benjamin Griveaux, « c'est une réforme parmi d'autres ». « La détermination du gouvernement, nous la maintiendrons car ce pays a trop attendu et il est urgent d'en finir avec les immobilismes ».Interrogé sur le paiement ou non des jours de grève des cheminots, il a répondu : « Les jours de grève ne seront pas payés, c'est la règle qui a été fixée ». LIRE AUSSI > Grève SNCF : la bataille de l'opinion est lancéeQuant aux critiques des opposants, le porte-parole a répliqué qu'« à force d'avoir manqué de courage, ils confondent détermination et arrogance. De ne pas avoir fait les réformes qu'ils prônent dans leurs motions, ils ont perdu le sens de la détermination ».« Chacun est dans son rôle »« On ne lâche rien », mais « nous ne sommes pas dans une logique guerrière, pour savoir qui gagne et qui perd », avait indiqué dans la matinée l'entourage du président. « Il y a beaucoup de grain à moudre dans les dizaines de réunions de concertation prévues » entre la ministre Elisabeth Borne et les syndicats, selon la même source.« Chacun est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7097610
    04 avril16:04

    la reforme des fonctions publiques, c'est pour quand ???

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer