Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grève à la SNCF : "J'ai du mal à comprendre" la CGT-Cheminots, persiste Jean-Baptiste Djebbari
Boursorama avec Media Services16/09/2020 à 09:03

Le trafic sera légèrement affecté à partir de mercredi 20h dans certaines régions en raison d'une nouvelle journée nationale d'action interprofessionnelle.

Jean-Baptiste Djebbari, le 23 juin 2020, à l'Assemblée nationale ( AFP / FRANCOIS GUILLOT )

Après avoir déploré une grève "par habitude" puis un mouvement aux motifs "illisibles", Jean-Baptiste Djebbari a répété son sentiment d'incompréhension face à l'appel à la mobilisation lancé par plusieurs syndicats de la SNCF, dont la CGT-Cheminots et Sud-Rail, pour la journée de jeudi 17 septembre.

Très légèrement impactés par ce mouvement, les réseaux Transilien (trains de la banlieue parisienne) et Intercités offriront un trafic "quasi normal", tandis que la circulation des TER connaitra "quelques adaptations dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d'Azur", selon un communiqué de la compagnie ferroviaire.

"Je connais leur idéologie"

"J'ai du mal à comprendre cette grève", persiste quant à lui le ministre délégué aux Transports". Invité des Quatre Vérités de France 2 mercredi 16 septembre, Jean-Baptiste Djebbari a une nouvelle fois fait valoir les investissements de l'exécutif : "Nous venons d'allouer cinq milliards d'euros de soutien au secteur ferroviaire, cela vient après 35 milliards d'euros de reprise de dette, et de manière générale, nous nous sommes mis en capacité de faire du mode ferroviaire le mode à succès de la prochaine décennie", argue t-il.

"La CGT-Cheminots, je connais leur prisme, leur idéologie sur le sujet. Je connais ce qu'ils défendent, mais j'ai du mal à comprendre dans le moment que nous connaissons la raison profonde de leur mobilisation. Je leur ai dit, après c'est leur responsabilité de syndicaliste".

Principaux points du plan de relance économique de 100 milliards d'euros du gouvernement français ( AFP / )

Lors d'une conférence de presse mardi 15 septembre, le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Laurent Brun, avait souligné que les salariés de la SNCF vivaient "une triple reprise: la reprise six mois après une grève reconductible dure (ce n'est quand même pas évident de refaire une journée de grève après une telle implication), une reprise après les vacances et une reprise après le confinement". Mais "la colère, qui était préexistante à la SNCF l'année dernière et en début d'année, est en train de réémerger. Les perspectives données aux cheminots, pour l'instant, elles sont nulles, on ne voit pas où on va", avait-il ajouté.

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    16 septembre11:13

    ...la "patate chaude" se transmet de présidentielle en présidentielle...et on en voit le résultat...et c'est pareil pour TOUT...;-((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer