Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Grève à Air France: KLM craint le pire
information fournie par Le Point 07/05/2018 à 11:55

De l'homme de la rue à Amsterdam au PDG de KLM, les opinions très négatives, pas toujours justifiées, accompagnent la démission de Jean-Marc Janaillac, PDG du groupe Air France-KLM après le « non » au référendum qu'il avait provoqué. Une crainte, souvent exprimée, doit être écartée. Les trois cents millions d'euros de pertes que provoque la grève à Air France n'auront pas d'impact directement sur les comptes de KLM. Les résultats financiers d'exploitation des deux compagnies sont séparés, même s'ils n'apparaissent pas toujours clairement dans les comptes annuels. Cela évite des comparaisons délicates qui accentueraient le ressentiment entre les salariés des deux compagnies. Mais on sait que la marge bénéficiaire est de 8 % chez KLM, contre 3,7 % (en baisse) chez Air France. Il est évident qu'Air France abondera moins (en positif ou en négatif) aux résultats consolidés du groupe Air France-KLM. Et la faculté de réduire la dette, donc d'investir, en sera diminuée. La livraison d'avions neufs attendra, comme la création de nouvelles dessertes. Pour les concurrents européens, c'est du pain bénit. Les low cost en déduisent leurs feuilles de route et les compagnies du Golfe continuent à se développer en jouant sur la qualité de leurs prestations.

Lire sur ce sujet « Air France-KLM : le pari de Janaillac »

...

3 commentaires

  • 07 mai 12:30

    j'espere que le contribuable ne sera pas amener a boucher les pertes occasionnées par la greve de ces nantis .Pourquoi l'Europe ne taxe pas les compagnies etrangeres qui viennent faire du dumping avec des vols low-costs qui deregulent le marché du transport aerien.


Signaler le commentaire

Fermer