Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grèce-Le président du Conseil européen n'exclut pas un autre sommet

Reuters17/07/2015 à 13:49

PARIS, 17 juillet (Reuters) - Le président du Conseil européen, Donald Tusk, n'exclut pas qu'il soit nécessaire d'organiser un nouveau sommet de la zone euro cet été si un blocage est constaté sur le dossier grec, qui est selon lui à très haut risque pour la stabilité de l'UE. Dans une interview publiée vendredi par Le Monde, l'ancien Premier ministre polonais revient sur les négociations qu'il a dirigées le week-end dernier et qui ont débouché lundi sur un accord à l'arraché prévoyant un troisième plan d'aide à la Grèce en échange de nouvelles mesures d'austérité économique. "Pour l'instant, cela fonctionne", dit Donald Tusk en référence au vote intervenu mercredi au Parlement grec. "Nous n'avons pas de garanties sur la suite. Il y a des chausse-trappes. Je ne peux pas exclure que nous n'ayons pas besoin d'un autre sommet cet été, mais j'espère que cela ne sera pas nécessaire", a-t-il ajouté. Il fait référence à de potentielles évolutions en Grèce et au vote de l'accord dans certains pays réticents mais aussi aux tractations sur le réaménagement de la dette grecque pour laquelle les dirigeants de la zone euro n'ont pas été précis. "La dette est un problème global. Nous devons ouvrir une discussion, l'envisager comme un défi continental européen. Mais il est trop tôt pour évoquer une conférence sur la dette", explique le président du Conseil européen. "Et je ne pense pas que nous devions centrer la discussion sur l'allégement de la dette grecque. Nous devons être prudents car ce débat est aussi risqué dans certains pays européens. Je ne veux pas avec ce sujet faire peur à des pays qui vont devoir à nouveau aider la Grèce", ajoute-t-il. Donald Tusk juge que l'option d'un "Grexit" provisoire défendue par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble est "légitime et n'a rien d'extravagant". "Le rôle de M. Schäuble a été utile pour montrer à M. Tsipras qu'une option dramatique était aussi sur la table." Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a, selon lui, utilisé un discours "un peu anti-allemand" alors qu'il n'y a rien d'humiliant à recevoir quelque 80 milliards d'euros supplémentaires "à des conditions relativement raisonnables". Donald Tusk met aussi en garde contre le climat actuel. "A mon avis, l'atmosphère aujourd'hui est très similaire à 1968 en Europe. Je sens un état d'esprit, peut-être pas révolutionnaire mais d'impatience", dit-il. "Mais quand l'impatience devient un sentiment collectif, elle peut conduire à une révolution. Le chômage massif des jeunes est peut-être la raison la plus claire et visible." (Yves Clarisse, édité par Yann Le Guernigou)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.