Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grèce-La BCE pourrait desserrer l'étau si un accord est en vue-sce

Reuters27/05/2015 à 23:40

par Marc Jones LONDRES, 27 mai (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) pourrait desserrer les contraintes concernant le montant de dette souveraine grecque à court terme que les banques du pays sont autorisées à détenir s'il apparaît clairement que la zone euro compte débloquer l'aide tant attendue, apprend-on mercredi de source bancaire. La BCE a maintenu la pression sur la Grèce ces derniers mois en limitant le montant de bons du Trésor grecs que les banques helléniques sont autorisées à détenir, coupant de fait le gouvernement grec de sa principale source d'emprunt. "Le plafond (des bons du Trésor) pourrait être relevé s'il y a une perspective crédible de déblocage (de l'aide de la zone euro)", a déclaré une source qui a requis l'anonymat. "Si le 1,9 milliard d'euros de plus-values des SMP (Securities Market Program, achats sur le marché secondaire de dettes de pays en difficultés) était débloqué, ce pourrait être un signal", ajoute la source, en référence aux bénéfices tirés des obligations grecques acquises par la BCE en 2010-2011 pour tenter de contenir la crise de la dette en zone euro. La BCE a déclaré mercredi qu'elle n'avait aucun commentaire à faire concernant l'éventualité de relever ce plafond. Mais Benoît Coeuré, membre du directoire de l'institution, a déclaré la semaine dernière dans une interview que la Grèce pourrait "alléger ses contraintes de financement" en s'assurant une aide et en retrouvant in fine un accès au marché obligataire. Si Athènes parvenait à conclure un nouvel accord, ses obligations seraient aussi automatiquement éligibles au programme de rachat de 1.000 milliards d'euros d'actifs de la BCE dans le cadre de sa politique dite "d'assouplissement quantitatif". CAROTTE ET BÂTON Bien que ces possibilités d'assouplissement soient agitées comme une carotte pour pousser Athènes à conclure un accord, un bâton de taille a été brandi ces dernières semaines. Mercredi, la BCE a décidé pour la première fois depuis février de ne pas relever le plafond des liquidités d'urgence (ELA) accordées aux banques grecques. Les établissement de crédit utilisent ces liquidités pour faire face aux retraits de leurs déposants qui craignent que leurs comptes ne soient gelés. Jens Weidmann, gouverneur de la Bundesbank, a fortement critiqué les liquidités d'urgence accordées aux banques grecques et notamment leur utilisation pour acheter des bons du Trésor. Il y a également eu des craintes que la BCE augmente la décote appliquée aux garanties ou collatéraux, notamment les titres de dette souveraine grecque, que les banques du pays présentent pour obtenir des financements de la BCE. Certains membres de la BCE estiment qu'il faudra augmenter cette décote si Athènes ne respecte pas ses échéances de remboursement au Fonds monétaire international (FMI) ou sur les obligations grecques que la BCE détient encore, soit sept milliards d'euros dont le remboursement est dû d'ici août. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.