Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Grèce-L'offre de Samaras rebat les cartes au parlement

Reuters22/12/2014 à 13:24

par Angeliki Koutantou ATHENES, 22 décembre (Reuters) - La proposition surprise du Premier ministre Antonis Samaras d'organiser un scrutin législatif fin 2015 en échange de l'élection d'un président par les députés, rebat les cartes à la veille du second tour de la présidentielle mardi. Il sera néanmoins très difficile qu'un successeur soit trouvé mardi au président sortant Karolos Papoulias, seule une poignée de députés sans étiquette ayant promis pour le moment de voter en faveur du candidat présenté par la coalition de gouvernement, l'ancien commissaire européen et ancien ministre Stavros Dimas. Si aucun président n'est élu au plus tard lors du troisième et dernier tour le 29 décembre, le parlement est mécaniquement dissous et des élections législatives devront être organisées début février. Or, le parti de gauche radicale Syriza, qui rejette les mesures d'austérité adoptées ces dernières années en échange du plan d'aide international, est donné gagnant par les derniers sondages. Syriza a vu son avance diminuer ces dernières semaines mais ce parti anti-austérité a tout de même trois à quatre points d'avance sur la coalition de gouvernement, selon une enquête rendue publique samedi. Le chef de Syriza, Alexis Tsipras, s'est employé à rassurer les marchés en déclarant qu'il n'annulerait pas unilatéralement le plan de renflouement de la Grèce mais il assure vouloir effacer une bonne part de la dette grecque dans le cadre d'une renégociation du plan. Les médias grecs rapportent lundi que Stavros Dimas pourrait obtenir 169 voix au second tour mardi, soit neuf de plus qu'au premier tour mais encore loin des 200 qu'il faudrait pour qu'il puisse être élu à ce stade. Au troisième tour, le seuil sera abaissé à 180. L'OFFRE DE SAMARAS REJETÉE "Il y a déjà quelques voix de plus en faveur (de Dimas) mais je pense que les chances de voir un président être élu (mardi) sont extrêmement faibles", a déclaré lundi Costas Panagopoulos, directeur de l'institut de sondage ALCO, dont le siège est à Athènes. Le vote débutera mardi à midi heure locale (10h00 GMT) et le résultat devrait être connu une heure plus tard environ. S'il y a fort peu de chances de voir Dimas élu mardi, le résultat de ce vote donnera des indications sur ses chances au troisième tour le 29 décembre. Le résultat de cet ultime tour dépendra de l'attitude d'une vingtaine d'élus indépendants et de possibles dissidents parmi les 22 députés que comptent deux partis - la Gauche démocratique et les Grecs indépendants (nationaliste). Au premier tour, seuls cinq élus sans étiquette avaient voté pour Stavros Dimas. Les marchés financiers et les partenaires européens de la Grèce, qui voient d'un mauvais oeil la perspective d'une victoire de Syriza à des législatives anticipées, suivront de près le scrutin. Antonis Samaras, dont le mandat s'achève normalement à la mi-2016, a exhorté dimanche les parlementaires à le soutenir, promettant de faire entrer au gouvernement des indépendants pro-européens et d'organiser des législatives fin 2015 en échange de l'élection de Stavros Dimas. Syriza, principal parti d'opposition de gauche au gouvernement de coalition constitué par la Nouvelle démocratie (droite) et le Pasok (centre gauche), a rejeté l'offre du Premier ministre, de même que la Gauche démocratique et les Grecs indépendants. (Eric Faye pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.