1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Grèce : fausse alerte au virus Ebola pour deux malades
Le Parisien08/08/2014 à 20:26

Grèce : fausse alerte au virus Ebola pour deux malades

Un patient grec, de retour du Nigeria, et présentant des symptômes analogues à ceux du virus Ebola, a subi des examens médicaux vendredi à Athènes, a annoncé le ministère grec de la Santé. Finalement, il s'est révélé porteur du paludisme, comme l'un des ses compatriotes soigné la veille. Le premier patient européen officiellement soigné contre le virus Ebola est un prêtre espagnol. L'épidémie d'Ebola qui a fait près de 1 000 morts depuis le début de l'année, sur plus de 1 700 cas présumés, est «la plus importante et la plus sévère» en quatre décennies, a souligné vendredi devant la presse le Dr Margaret Chan, directrice générale de l'Organisation.

Grèce. Un patient inquiet revenant du Nigeria a subi des examens médicaux. Deux hommes de retour en Grèce du Nigeria et soignés pour des symptômes analogues à ceux du virus Ebola, se sont finalement révélés porteurs du paludisme, a-t-on appris vendredi auprès du ministère grec de la Santé. «Il s'agit de la malaria», a indiqué un porte-parole du ministère à propos du cas d'un architecte grec, de retour d'un voyage au Nigeria, qui s'était présenté dans un hôpital d'Athènes parce qu'il s'inquiétait de son état de santé. Un autre cas suspect d'être atteint du virus Ebola, et testé jeudi, s'est aussi révélé être porteur de la malaria, selon la même source.

Le autorités grecques ont jugé «faible» le risque d'apparition du virus sur leur territoire tout en déconseillant les voyages en Afrique de l'Ouest. L'Organisation mondiale de la santé a décrété la mobilisation mondiale contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest, en instituant vendredi «une urgence de santé publique de portée mondiale» face à ce virus.

VIDEO. Les pays occidentaux doivent-ils avoir peur d'Ebola ?

Espagne. Un prêtre atteint par le virus, mais la missionnaire rapatriée n'est pas porteuse d'Ebola La missionnaire espagnole, qui a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer