Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GRAPHES-Pétrole-Riyad tentée par la "stratégie des volte-face"?

Reuters22/03/2017 à 17:41
    * La hausse des stocks de bruts américains inquiète: 
    * http://bit.ly/2o4ZJfP 
    * Les positions spéculatives peuvent amplifier la correction 
    * http://bit.ly/2o56i1L 
    * La production de pétrole de schiste est repartie à la 
hausse 
    * http://bit.ly/2n7AmL5 
    * Riyad et l'OPEP peuvent souhaiter plus de volatilité des 
cours 
 
    22 mars (Reuters) - Les cours du pétrole poursuivent le 
décrochage amorcé la semaine dernière dans un contexte de hausse 
des stocks aux Etats-Unis, de positions spéculatives toujours 
importantes et d'interrogations sur la stratégie de 
l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de son 
membre le plus puissant, l'Arabie saoudite.  
    Les cours du baril de Brent  LCOc1  ont cédé jusqu'à 2% 
mardi fermant sur le plan technique un gap haussier ouvert le 
1er décembre au lendemain de l'accord sur une réduction de la 
production des pays de l'OPEP et de certains pays non membres 
pour une période de six mois à compter du 1er janvier et destiné 
à résorber les excédents en partie liés au développement du 
pétrole de schiste d'origine nord-américaine.   
    Les cours se rapprochent également d'un seuil technique - 
retracements de Fibonacci - à 49,20 dollars le baril. Ce niveau, 
s'il était enfoncé, pourrait les ramener à leurs points bas de 
début novembre atteints avant l'élection de Donald Trump à la 
présidence des Etats-Unis qui avait amorcé un retournement sur 
les espoirs de relance massive de l'activité. 
    Graphique: http://bit.ly/2ndFlvn 
     
    Au delà des inquiétudes qui se font jour sur la capacité du 
président américain à mettre en oeuvre les mesures de relance 
massives promises, la hausse des stocks de brut aux Etats-Unis 
inquiète de plus en plus les investisseurs.  
    Graphique: http://bit.ly/2o4ZJfP 
     
    De semaine en semaine, malgré la baisse de la production 
décidée par les pays membres de l'OPEP, les chiffres 
hebdomadaires de stocks montrent des volumes toujours 
importants, en grande partie en raison d'importations 
conséquentes.   
    "L'augmentation des stocks est encore le résultat de 
l'arrivée de bateaux commandés il y a plusieurs mois (avant la 
remontée des cours) mais plus le temps passe et plus le maintien 
de chiffres élevés angoisse, ce qui peut expliquer des prises de 
bénéfices", explique Benjamin Louvet, gérant matières premières 
d'Ofi AM dans une note de recherche récente.  
    L'ampleur des positions ouvertes des intervenants financiers 
peut d'ailleurs contribuer à amplifier le retournement des 
cours. 
    Graphique: http://bit.ly/2o56i1L 
     
    Pour Benjamin Louvet, la nervosité du marché résulte surtout 
de la stratégie confuse de l'OPEP et de l'Arabie saoudite. 
    Dans un premier temps, l'annonce de l'accord de réduction de 
la production a très bien fonctionné et les prix se sont 
redressés misant sur la réussite de l'opération.  
    Mais la remontée des cours a favorisé un redémarrage de la 
production de pétrole de schiste en Amérique du Nord, poussant 
l'Arabie saoudite et l'OPEP à durcir leurs positions.  
    Graphique: http://bit.ly/2n7AmL5 
     
    "Le secrétaire général de l'OPEP, a organisé une série de 
réunions inédites avec les acteurs de marché, y compris les 
pétroliers de schiste, afin de mieux comprendre leurs attentes 
et de les questionner sur les raisons qui peuvent pousser les 
banques à leur octroyer des financements malgré une rentabilité 
pas toujours évidente", rappelle le gérant.  
    Ces réunions ont aussi été "l'occasion pour l'OPEP et 
l'Arabie saoudite de réaffirmer très fermement que s'ils 
souhaitent un prix du pétrole plus élevé, cela ne se fera pas au 
détriment de leurs parts de marché", ajoute-t-il.  
    Dans le même temps, l'Arabie saoudite a abaissé son prix 
officiel de vente à destination de l'Asie sur son pétrole le 
plus léger, qui est en concurrence directe avec le pétrole de 
schiste.  
    Pour Benjamin Louvet, la stratégie de l'OPEP et de l'Arabie 
saoudite pourrait très bien évoluer vers une approche consistant 
à redonner de la volatilité au marché pour ne pas permettre un 
modèle pérenne d'augmentation de la production des pétroliers de 
schiste. "C'est peut-être de cela que l'OPEP menace 
implicitement les banques et les producteurs et cette stratégie 
dite du "flip flop", des 'volte-face', avait déjà été évoqué il 
y a un an comme moyen d'éviter le développement des pétroliers 
de schiste", rappelle-t-il.  
     
    Sur le même thème :  
    L'OPEP méfiante vis-à-vis des schistes américains. 
  
     
    Source : Pétrole: Changement de stratégie . Note 
Commodities. Ofi Asset Management. Mars 2017. 
 
 (Marc Joanny, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.