Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

GRAPHES-Pétrole-Pause après le retournement des positions spéculatives
information fournie par Reuters14/12/2016 à 17:39

    14 décembre (Reuters) - Les cours du pétrole marquent une 
pause depuis deux jours après une envolée de plus de 25% en neuf 
séances marquées par les accords de réduction de la production, 
qui ont entraîné un retournement des positions spéculatives 
d'une ampleur sans équivalent depuis 25 ans au moins. 
    Les fonds spéculatifs ont drastiquement réduit leurs 
positions courtes qui étaient élevées et ont pris massivement 
des positions longues dès l'annonce de l'accord inattendu du 30 
novembre sur une réduction de la production de l'Opep de 1,2 
million de barils par jour, accord complété le 10 décembre par 
l'engagement de plusieurs pays non-Opep, dont la Russie, le 
Mexique, Oman et l'Azerbaïdjan, de réduire leur offre de 558.000 
bpj. 
    Graphiques de l'évolution des positions spéculatives sur les 
contrats de 'futures' sur le WTI au Nymex et le Brent sur l'ICE 
:  
    http://bit.ly/2hNKlB0 
     
    La rapidité des ajustements peut expliquer la pause amorcée 
mardi. La plupart des analystes et des intervenants du marché 
pétrolier s'attendent aussi à ce que l'Opep ne parvienne à 
réaliser que la moitié de la baisse de 1,2 million de barils par 
jours qui a été prévue.   
    En conséquence, les stocks de brut devraient rester élevés 
tout au long du premier semestre 2017 avant de commencer à 
reculer dans la deuxième partie de l'année.   
    Outre un éventuel non-respect des engagements pris par 
l'ensemble des participants (Opep et non-Opep), loin d'être 
assuré au vu des expériences passées, la remontée des cours 
ouvre la voie à une relance de la production de pétrole de 
schiste aux Etats-Unis, qui ne sont pas partie prenante des 
accords.  
    Pas moins de 182 plates-formes de forage supplémentaires 
sont en activité aux Etats-Unis par rapport au point bas atteint 
fin mai, soit un rebond de 58%.  
    Graphique du nombre de plates-formes de forage aux 
Etats-Unis et cours du brut :  
    http://bit.ly/2hlHse6 
     
    Sur le même thème :  
    * BREAKINGVIEWS-Hedge funds establish record bullish 
position in oil after OPEC.   
     
    Sources : 
    * Accords à l'Opep : vers une stabilisation du prix du 
pétrole ? Weekly briefing. Deloitte & Associés. 12-16 décembre 
2016 
    * Opep : une magistrale leçon de diplomatie. Ofi Asset 
Management. 5 décembre 2016  
    * Opec delivers at last. Global Energy Weekly. Merrill 
Lynch. 30 novembre 2016 
     
     
 
 (Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez) 
 

0 commentaire