Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GRAPHES-Le franc suisse rattrapé par les tensions en zone euro

Reuters08/02/2017 à 14:05
    * Le CHF à la hausse avec les primes de risque sur les 
dettes: http://bit.ly/1tn0V93 
    * Les réserves s'envolent pour défendre le seuil implicite 
de 1,07: http://bit.ly/2k28qK0 
 
    8 février (Reuters) - Le franc suisse n'a cessé de 
s'apprécier contre la monnaie unique européenne depuis le mois 
d'octobre et le regain des tensions sur les dettes souveraines 
au sein de la zone euro mais la Banque nationale suisse (BNS) 
semble avoir renoncé à s'y opposer.  
    Le franc suisse est passé d'un peu moins de 1,10 euro au 
début du mois d'octobre à moins de 1,07 euro actuellement, une 
évolution parallèle au creusement des primes de risque sur les 
dettes souveraines de la zone euro.  
    Graphique de l'évolution du franc suisse et des primes de 
risque sur les dettes souveraines de la zone euro depuis l'été 
2016 :  
    http://bit.ly/1tn0V93 
     
    Plusieurs facteurs peuvent expliquer le regain de tension 
sur les dettes de la zone euro.  
    La remontée générale des taux d'intérêt avec la perspective 
d'une poursuite du relèvement par la Réserve fédérale américaine 
de ses taux directeurs a remis sur le devant de la scène la 
question de la soutenabilité des dettes publiques de certains 
pays membres.  
    Les attaques verbales de la nouvelle administration 
américaine à l'encontre de ce qu'elle considère comme une 
sous-évaluation de l'euro reviennent à remettre en cause la 
politique d'achats massifs d'actifs par la Banque centrale 
européenne, qui a été déterminante dans la résolution de la 
crise des dettes souveraines qui avait ébranlé la zone euro en 
2011.  
    En fonction de son déroulement, le processus du Brexit 
pourrait peser, selon les investisseurs, sur la cohésion de 
l'Union européenne à 27 voire sur celle de la zone euro.  
    Enfin, le calendrier politique chargé de la zone euro et 
l'incertitude sur l'issue des scrutins dans deux pays majeurs, 
la France et l'Allemagne, ont aussi ramené le risque politique 
au premier plan.  
    La BNS qui défendait un plancher implicite de l'euro à 1,07 
franc depuis août 2015, semble y avoir renoncé depuis le début 
du mois face aux interventions croissantes sur le marché des 
changes imposées par la défense de ce seuil, illustrées par le 
rythme très soutenu d'augmentation de ses réserves de change.  
    Graphique de la hausse des réserves de change de la BNS et 
évolution de l'euro contre le franc suisse :  
    http://bit.ly/2k28qK0 
     
    Le léger recul des réserves de change de la BNS au mois de 
décembre, à 645,33 milliards de francs suisses contre 647,76 à 
la fin du mois précédent, montre qu'elle a réduit ses 
interventions et peut laisser entendre qu'elle accepte le 
principe d'une appréciation du franc suisse.  
     
    Source :  
    * Daily Currency Briefing. Commerzbank. 7 février 2017.  
 
 (Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.