Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Grand débat: dans l'Allier, Édouard Philippe s'adresse au monde rural
information fournie par Le Point01/02/2019 à 00:01

Agriculteurs et éleveurs en plein doute, 80 km/h incompris, petits commerces qui ferment, déserts médicaux... Édouard Philippe a participé jeudi soir à une petite réunion du grand débat dans un village très rural de l'Allier, après deux premiers exercices en banlieue parisienne. Dans la petite salle communale de Lenax, le Premier ministre a poursuivi sa tournée des débats locaux, dans ce village de 250 habitants de l'Auvergne rurale. Pour un échange mini-format avec trente à quarante personnes, dont quelques Gilets jaunes et deux tiers d'hommes.

Des agriculteurs sceptiques sur la fin du productivisme, inquiets de l'avenir en pointillés de la PAC ou des concurrences à armes inégales, ou peu portés par la vogue du bio... Des éleveurs de campagne qui se disent stigmatisés par L214 et les militants du bien-être animal... Le passage dans cette partie reculée du Bourbonnais a beaucoup tourné autour des questions agricoles. « Je suis Gilet jaune, c'est vrai, mais c'est aussi parce que je voulais pas que le monde rural soit oublié », explique un agriculteur, la quarantaine.

Lire aussi Grand débat : sans les jeunes « ça va poser problème », selon Édouard Philippe

« On a beaucoup d'"agriculture-bashing" (dénigrement du monde agricole, ndlr) dans les médias », s'émeut la vétérinaire des environs. « Ici on fait des bovins allaitants...

1 commentaire

  • 01 février09:49

    Ce n'est pas un débat, c'est le monologue du 1er ministre.