1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Gourcuff, par amour du jeu
So Foot22/07/2018 à 12:00

Gourcuff, par amour du jeu

Ces dernières semaines, on l'a envoyé aux States, au Qatar, à Guingamp, à Montpellier, à Toulouse et même à Nice. C'est finalement à Dijon que Yoann Gourcuff va tenter pour la énième fois de relancer sa carrière. Et si c'était la bonne ? Pour l'heure, ce n'est guère plus qu'un pari. Qui vaut la peine d'être tenté pour chacune des deux parties.

" Voisins du Montpellier HSC, la voie est libre. La piste n'est pas d'actualité chez nous. " L'objet de ces amabilités du community manager du Téfécé, ce type que Toulousains et Montpelliérains se refilent par tweets interposés comme un vulgaire chaton abandonné n'est autre que Yoann Gourcuff. Un homme qui facture 31 sélections (quatre buts) en équipe de France et a une Ligue des champions sur la cheminée. Mais dont la carrière, faut-il le rappeler, est continuellement plombée par les blessures.

Yoann Gourcuff file à Dijon

C'est bien simple : le natif de Ploemeur a passé l'essentiel des trois dernières saisons à l'infirmerie du Stade rennais. Et même des huit dernières saisons, si l'on y ajoute cinq années lyonnaises elles aussi pourries par les pépins physiques. Les stats parlent d'elles-mêmes : depuis son départ de Bordeaux pour Lyon en 2010, Gourcuff n'a passé la barre des trente matchs qu'une fois (lors de sa première saison à l'OL). Faut-il donc s'étonner que les clubs se fassent des politesses quand se pose la question de le signer ?

Un but en forme d'espoir


À Rennes, où il était revenu pour enfin s'éclater, le meneur de jeu n'a disputé que 53 matchs en trois ans. Pour un bilan maigrichon : sept buts et quatre passes décisives. Trop peu pour celui dont le club breton espérait refaire son maître à jouer presque dix ans après ses débuts enthousiasmants en rouge et noir. Assez, toutefois, pour devenir le seul joueur de Ligue 1 à planter au moins une fois dans l'élite lors des dix dernières saisons. Car oui, Gourcuff a marqué cette année. C'était le 18 mars, à Bordeaux (0-2), et il s'en était immédiatement excusé auprès des supporters de son ancien club.

Vidéo

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer