1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gourault promet une solution financière pour les départements
Reuters17/10/2018 à 11:11

GOURAULT PROMET UNE SOLUTION FINANCIÈRE POUR LES DÉPARTEMENTS

PARIS (Reuters) - La nouvelle ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités a réaffirmé mercredi qu'une solution serait trouvée afin de pourvoir aux finances des départements, pénalisés par les réformes fiscales du gouvernement.

Jacqueline Gourault a souligné sur France Inter que le remaniement gouvernemental était "un signe en direction des élus locaux", avec "plus de clarté".

"Il y a des niveaux de collectivité territoriale comme les départements qui ont de vrais sujets financiers qu'il faut traiter avec le gouvernement", a-t-elle concédé.

Les départements financent des mesures de politique sociale comme les allocations individuelles de solidarité (RSA, prestation de compensation du handicap et allocation personnelle d'autonomie) et la prise en charge des mineurs non accompagnés.

Elles "pèsent sur leurs finances, il y a de réels problèmes qu'il faut traiter", a dit Jacqueline Gourault, affichant sa volonté d'apaisement dans la querelle qui oppose les départements à l'exécutif.

"Nous allons faire des propositions. Nous allons trouver une solution pour répondre à leurs préoccupations", a-t-elle assuré.

La ministre a toutefois relevé que tous les départements n'étaient pas au même niveau" et qu'"une solidarité interdépartementale" s'imposait.

Emmanuel Macron a promis une réforme de la fiscalité locale au premier trimestre 2019 afin notamment de compenser le manque à gagner pour les communes créé par la suppression progressive de la taxe d'habitation pour 80% des Français d'ici à 2020.

(Sophie Louet, édité par Yann Le Guernigou)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer