Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ALPHAB NON VTG-C

1 169.8400USD
+0.15% 
valeur indicative 1 011.8414 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US02079K1079 GOOG

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    1 173.0000

  • clôture veille

    1 168.0600

  • + haut

    1 186.2856

  • + bas

    1 169.1600

  • volume

    1 640 598

  • valorisation

    0 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.06.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1 067.4500

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ALPHAB NON VTG-C

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ALPHAB NON VTG-C à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ALPHAB NON VTG-C à mes listes

    Fermer

Google s'oppose au droit à l'oubli mondialisé de la CNIL

Reuters19/05/2016 à 14:03
 (Actualisé avec déclarations du directeur juridique de Google) 
    par Gwénaëlle Barzic et Julia Fioretti 
    PARIS/BRUXELLES, 19 mai (Reuters) - Google  GOOG.O  a 
annoncé jeudi engager un recours contre l'injonction qui lui est 
faite par la CNIL de déréférencer certains résultats de 
recherche sur toutes les extensions de son moteur de recherche, 
portant devant la justice le débat sur la portée géographique du 
"droit à l'oubli". 
    Depuis une décision de la Cour de justice de l'Union 
européenne datant de 2014, les internautes résidant en Europe 
ont la possibilité d'obtenir des moteurs de recherche, comme 
Google ou Bing de Microsoft  MSFT.O , le déréférencement 
d'informations les concernant sous certaines conditions. 
    Google, qui est le leader mondial de la recherche sur 
internet, a appliqué cette décision mais en limitant les 
déréférencements aux versions européennes de ses sites comme 
google.fr en France ou google.de en Allemagne. 
    La Commission nationale de l'informatique et des libertés 
(CNIL), qui est chargée de la protection des données 
personnelles en France, estime à l'opposé que la mesure, pour 
être efficace, doit s'appliquer à toutes les extensions 
géographiques et en particulier google.com. 
    En février, le groupe américain a amendé sa pratique en 
appliquant un filtre qui bloque l'accès aux contenus 
déréférencés sur toutes ses extensions lorsqu'ils sont consultés 
depuis le pays où a été émise la demande de déréférencement. 
    La mesure a été jugée insuffisante par la CNIL qui a 
prononcé en mars une sanction de 100.000 euros à son encontre. 
    
    "Du point de vue du droit comme des principes, nous sommes 
en désaccord avec cette demande", explique Kent Walker, 
directeur juridique de Google, sur un blog de la société. 
    "Nous nous conformons au droit des pays où nous sommes en 
activité. Mais si le droit français s'appliquait au monde 
entier, combien de temps faudrait-il avant que d'autres pays - 
peut-être moins ouverts et moins démocratiques - ne commencent à 
demander à ce que leurs lois qui régulent l'information de la 
même manière aient une porté globale ?".  
    Depuis l'institution du droit à l'oubli, Google a passé en 
revue 1,5 million de pages internet et accepté environ 40% des 
demandes de déréférencement, rappelle le dirigeant. En France, 
une requête sur deux aboutit. 
        
    Lien vers le post de Google : 
    http://bit.ly/1NB5jwk   
 
 (Edité par Julien Ponthus) 
 

Valeurs associées

+0.15%
+0.46%
+1.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.