Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AMAZON.COM

1 527.4900USD
-1.89% 
valeur indicative 1 240.5968 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US0231351067 AMZN

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    1 559.7000

  • clôture veille

    1 556.9100

  • + haut

    1 560.9900

  • + bas

    1 516.3600

  • volume

    5 492 521

  • valorisation

    739 469 MUSD

  • capital échangé

    1.13%

  • dernier échange

    20.04.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AMAZON.COM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AMAZON.COM à mes listes

    Fermer

Google qualifie d'infondées les accusations de Bruxelles

Reuters27/08/2015 à 19:21

(Actualisé avec détails, contexte) BRUXELLES, 27 août (Reuters) - Google GOOGL.O a adressé jeudi un document de plus de 100 pages à l'Union européenne dans lequel il qualifie d'infondées les reproches d'abus de position dominante qui lui ont été adressés par Bruxelles. Le géant d'internet avait jusqu'au 31 août pour répondre aux reproches des autorités européennes, qui le soupçonnent de tromper les consommateurs et ses concurrents en altérant les résultats de son moteur de recherches de manière à ce qu'ils favorisent ses propres services. "Des données économiques sur plus d'une décennie, un ensemble de documents et de déclarations de plaignants confirment tous que le marché des moteurs de recherche est fortement concurrentiel", a écrit Kent Walker, le responsable des affaires juridiques de Google dans un blog publié après la transmission du document. "Nous pensons que les conclusions préliminaires de la communication des griefs sont inexactes aussi bien sur le plan des faits, du droit que des données économiques." Le porte-parole de la Commission Ricardo Cardoso a confirmé que l'exécutif européen avait reçu la réponse de Google. "Nous examinerons avec attention la réponse de Google avant de prendre une quelconque décision sur les suites à donner et nous ne voulons pas présumer du résultat final de l'enquête", a-t-il dit. Conformément à la procédure européenne dans les litiges relatifs au respect de la concurrence, l'exécutif européen a adressé en avril à Google une "communication des griefs" détaillant les reproches qui lui sont faits. L'exécutif européen pourrait imposer à Google une amende représentant 10% de son chiffre d'affaires mondial, soit 6,6 milliards de dollars (5,8 milliards d'euros), si les reproches s'avéraient fondés. Dans son blog, Walker explique que les autorités européennes n'ont pas pris en compte la forte concurrence émanant des spécialistes du commerce en ligne comme Amazon AMZN.O et eBay EBAY.O . Il souligne aussi que le trafic internet a augmenté de 277% au cours des dix dernières années dans les pays où la Commission dit que Google a abusé d'une position dominante au détriment de ses concurrents. "Nous avons déjà entendu cette chanson. Les parties mises en cause dans les grandes procédures anticoncurrentielles en Europe ont fait valoir les mêmes arguments", a dit Thomas Vinje, avocat au sein du groupe de pression FairSearch. "Et ils ont soutenu, comme Google aujourd'hui, que les autorités anticoncurrentielles ne comprennent pas ce qui se passe et que les remèdes qu'elles proposent ne peuvent pas être mis en oeuvre sans provoquer le chaos sur le plan technique ou sur le marché." FairSearch compte parmi ses membres Microsoft MSFT.O , Nokia ou encore le site de voyage en ligne TripAdvisor TRIP.O qui se plaignent tous que Google a nui à leurs activités. (Foo Yun Chee; Patrick Vignal et Marc Joanny pour le service français)

Valeurs associées

-1.89%
+0.21%
-1.11%
-1.15%
-0.05%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.