Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Gogol, Boulgakov: une saison russe à la MC93 Bobigny

RelaxNews 15/01/2013 à 13:24

"Histoires diaboliques" Nouvelles de Nicolas Gogol MC93 Bobigny All Rights Reserved

(AFP) - Il neigeait lundi soir à Bobigny, ajoutant à la magie des "Histoires diaboliques", trois contes de Gogol joués à la MC93 jusqu'au 3 février, véritable plongée dans la Russie rurale et superstitieuse de l'auteur des "Ames mortes".

Après Tchekhov en novembre ("Les Trois Soeurs" mis en scène par Lev Dodine) et avant le formidable "Maître et Marguerite" de Boulgakov en février, voici Gogol et son diable farceur, ses paysans ukrainiens vantards et colériques, son séminariste naïf terrorisé par une sorcière.

Quatre acteurs ( Denis Boyer, Hervé Briaux, Aurore James et Laurent Manzoni) se partagent tous les rôles, et les trois contes s'entremêlent sur trois jours et trois nuits, où se déchaînent diable et sorcières.

Le metteur en scène Anton Kouznetsov, élève de Lev Dodine, réussit à ne pas perdre dans le passage au français la faconde des contes russes, et on rit aux démêlés des deux Ivan, devenus ennemis jurés pour des broutilles, après s'être entendus comme larrons en foire.

Dans un autre conte, le diable emporte sur son dos un forgeron amoureux à la recherche des escarpins de la tsarine que réclame sa belle.

Le diable est souvent de la partie, dans la littérature russe, de Gogol à Pouchkine et Boulgakov.

"Le diable est partout, mais la fête aussi", explique Patrick Sommier, directeur de la MC93. "Gogol pose sur la société russe un regard teinté de merveilleux, tandis que Boulgakov, dans Le Maître et Marguerite décrit le Moscou des années 30 sous Staline: il raconte un monde effrayant sur le mode de l'humour, mais effrayant quand même, avec l'enfermement, les hôpitaux psychiatriques".

Le diable de Gogol (1809-1852) a inspiré celui, plus inquiétant, de Boulgakov, né en 1891, dont l'oeuvre maîtresse, "Le Maître et Marguerite" prend le relais des "Histoires diaboliques" du 2 au 9 février.

Le petit peuple russe des deux écrivains partage les mêmes petitesses, le même quotidien étriqué. "Histoires diaboliques" se conclut sur une note mélancolique: "Ah mes amis, dans quel triste monde il nous faut vivre", s'exclame le narrateur.

Pour prolonger l'immersion dans le monde de Gogol, on peut aussi revoir "Les Ames mortes" mis en scène par Anton Kouznetsov du 19 au 23 février au Théâtre 71, scène nationale de Malakoff (Hauts-de-Seine).

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.