Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Giscard d'Estaing : "L'enrichissement des plus riches, plus rapide que jamais"

Boursorama avec AFP12/09/2018 à 14:37

L'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, a mis en garde le dimanche 9 septembre contre "le pouvoir de l'argent", rapporte La Nouvelle République.

L'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, le 18 juin 2017. ( AFP / GUILLAUME SOUVANT )

Valéry Giscard d'Estaing, 92 ans, participait dimanche à un salon littéraire à Meslay (Loir-et-Cher). Lors d'un débat intitulé "Les médias font-ils le monde ?", l'ancien chef de l'État en a profité pour alerter sur "le pouvoir de l'argent" qui tend à s'accroître ces dernières années, selon lui.

"CE SONT LES ÉLÉMENTS POPULAIRES QUI VONT MONTER"

"L'enrichissement des plus riches est plus rapide qu'il ne l'a jamais été et personne ne proteste", a-t-il lancé, pointant le décalage entre les élites et le peuple. "C'est très étrange (...) Dans une société où l'argent a le pouvoir, les éléments de culture s'infléchissent en direction de la demande de cette société".

L'ex-chef de l'État a également lancé un avertissement à son successeur à l'Élysée, Emmanuel Macron. "Dans toutes les élections qui vont venir, ce sont les éléments populaires qui vont monter", a-t-il estimé. L'ancien député européen préconise de "rouvrir davantage le système pour que les formes d'expressions et de jugement soient plus complètes", plutôt que "d'écraser l'expression populaire".

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    12 septembre17:07

    C'est normal, il n'y a que la finance et le luxe qui comptent...le reste, circulez et crevez y a rien à voir...;-(((

    Signaler un abus

  • jmlhomme
    12 septembre16:13

    Ce qui est curieux est qu'il n'explique pas pourquoi les plus riches s'enrichissent quand l'Etat l'a enrichi lui ? Curieux en 40 ans dans la droite lignée de la socialisation qu'il a soutenu... Curieux qu'il ne renonce pas dans ce sens à ses avantages qui nous coutent.. cherchez donc le Chiffre pour vous faire prendre conscienceFacile en consequence de dire. d'expliquer ce qui'il ne fallait pas faire mais qu'il a fait lui .. C'est cela la verité

    Signaler un abus

  • Eboracum
    12 septembre16:01

    Bonne réflexion, mais n oublions pas qu il est le créateur du regroupement familiale, qu il nous coûte très cher 2.5 millions d € par an , (le plus cher de tous, grace à la loi de FAFA sous miteu) Maintenant c est le systeme qui fait que les milliardaires gagnent plus vite que d autres ... Comment inverser cette tendance ?? Certainement pas en votant P$ .. Ni LR ....Qui donc alors ? Bin certains petits partis : UPR ??

    Signaler un abus

  • odnaz
    12 septembre15:47

    Bravo Giscard, notre dernier président intelligent. Je rêve d'avoir le même esprit lucide que le sien à 92 ans. Malheureusement sa "distance" et sa "noblesse" ne l'ont pas fait aimé du peuple, dommage il était moderne, .... et n'oublions pas la trahison de Chirac qui a préféré faire élire Mitterrand.

    Signaler un abus

  • odnaz
    12 septembre15:44

    brenot soit vous êtes jeune soit vous n'avez pas compris. Riche et exemplaire c'est parfait dans une société libérale, mais trop riche et pas du tout exemplaire ça annonce les révolutions. Dites vous encore et encore que, dans le monde occidental, 1% des plus riches a amassé une fortune plus grande que celle des 99 autres % réunis. Vous voulez 0,1% plus riche que les 99,9% autres ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.