1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets jaunes : « Qu'ils arrêtent de nous prendre de haut »
Le Point19/11/2018 à 16:13

Samedi, 5 h 30 du matin. Une flamme surgit dans le brouillard. Un feu a été allumé dans un tonneau d'acier pour permettre aux quelque 200 Gilets jaunes réunis devant le dépôt de pétrole de Valenciennes de se réchauffer. Le lieu est symbolique puisqu'il s'agit de protester contre la hausse des taxes sur le carburant. Ces auxiliaires de vie, professeurs, routiers, ouvriers, étudiants, cadres dans l'industrie, qui habitent dans de petites communes aux alentours de Valenciennes, racontent de leurs voix chaleureuses, marquées par la cigarette, à quel point la voiture est pour eux un mode de vie. Ils la prennent pour travailler, aller faire des courses, visiter leurs proches et la plupart de leurs activités.

« Les véhicules électriques polluent plus »

L'essence brûle leur budget à petit feu. Grand gaillard encapuché, Jean-Michel fait 300 kilomètres par jour pour aller travailler à Bruges (Belgique) et revenir chez lui à Brias (Pas-de-Calais). Chaque jour, il part à 3 heures du matin pour arriver à 5 h 30 sur son lieu de travail. Il dit dépenser entre 700 et 800 euros par mois en essence et n'arrive plus à s'en sortir financièrement. Venir habiter en Belgique ? Il y pense, mais ce serait pour lui un crève-c?ur. Il est trop attaché à sa région. L'écologie ? Il est sensible à la question, mais il ne croit pas que la hausse des prix...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    19 novembre17:40

    Les taxes et impôts permettent de financer leur couverture sociale mais aussi celle de 9 à10 millions de chômeurs, de fonctionnaires inutiles d'"invités " non souhaités et de bon nombre de parasites. C'est eux que tu défends bob. Les gilets jaunes ne veulent plus payer des taxes pour aller travailler. Les fainéants n'ont pas besoin de les payer et toi non plus sans doute.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer