Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets jaunes, Macron, Europe... Ardisson, l'insoumis
Le Point25/08/2019 à 10:08

Ça alors ! Voir un auditorium rempli d'Insoumis applaudir Thierry Ardisson dès son arrivée dans la salle mérite de prendre quelques secondes pour se faire à l'idée... Ce vendredi, « l'homme en noir » le plus célèbre du paysage audiovisuel français était l'invité ? la guest-star ! ? des Amfis d'été 2019 de La France insoumise pour participer à un débat sur la télévision publique. Et il est peu dire que l'animateur, calé sur scène entre « Raquel » (Garrido) et « Alexis » (Corbière), a su séduire son auditoire en fustigeant les coupes budgétaires, l'absence d'offres culturelles sur France Télévisions et le manque de pluralisme dans le PAF. Tout juste s'est-il fait huer amicalement quelques secondes quand il a osé dire que France Inter était « une radio de gauche »... Après deux heures de discussions, de rires et de hochements de tête et une petite discussion en vidéoconférence avec un Jean-Luc Mélenchon tout sourire depuis l'Amérique du Sud, une question nous a taraudé : et si Ardisson était plus insoumis qu'on ne le croyait ? Ardiview.Le Point : Que fabrique Thierry Ardisson aux universités d'été de La France insoumise ?Thierry Ardisson : J'ai d'abord été contacté par Aurore Bergé (rapporteuse de la mission d'information sur l'audiovisuel français, NDLR) qui m'a demandé de venir parler du service public devant les députés de La République en marche. J'y suis allé pendant une heure, comme ça, sans...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Alananas
    24 août17:21

    Le service public audiovisuel à la française, en voilà des économies à faire pour le contribuable.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer