1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets jaunes : les Parisiens craignent le pire
Le Point07/12/2018 à 19:11

« Salut, je suis très inquiet pour ce week-end. Ils parlent de brûler l'Élysée. Les gens incitent publiquement à la rébellion. Je ne sais pas comment on peut rester chez nous et assurer notre sécurité. Vous faites quoi ? » Ce SMS a été écrit en début de semaine par une Parisienne habitant à quelques pas de l'Arc de Triomphe, dans le très chic 8e arrondissement de Paris à l'un de ses voisins. Samedi dernier, cette quinquagénaire aisée a été témoin de scènes de guérilla urbaine en bas de chez elle. Et elle a eu la peur de sa vie. Comme elle, des milliers d'habitants des quartiers les plus huppés de la capitale ont été particulièrement choqués lors de la dernière manifestation. Ils redoutent de nouveaux affrontements encore plus violents ce samedi 8 décembre.

Des peurs alimentées par l'incertitude qui règne et les titres anxiogènes qui tournent en boucle dans les médias et les chaînes d'information en continu. Loin de calmer cette inquiétude, l'Élysée n'a pas hésité à en rajouter, prévoyant « des milliers de personnes venues, pour casser ou tuer ».

« Je me suis demandé si j'avais assez de nourriture pour tenir plusieurs jours »

Alors, de nombreux Parisiens se préparent au pire, comme s'ils vivaient un mauvais film au scénario catastrophe. « Ce week-end, on prend les deux voitures et on part à la campagne », prévient Antoine*, médecin qui habite rue Monceau (8e...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer