1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets jaunes : les leaders du mouvement promettent un «acte fort»
Le Parisien18/03/2019 à 17:37

Gilets jaunes : les leaders du mouvement promettent un «acte fort»

Pour eux, l'acte 18 de la mobilisation des Gilets jaunes, marqué par de nombreuses violences à Paris, devait être un « ultimatum ». Mais face à l'absence de réponse du gouvernement, certains porte-parole des Gilets jaunes ont appelé ce week-end à un changement de méthode.Ce n'est pas la première fois que des réflexions émergent sur l'intérêt des marches hebdomadaires du samedi. Le mois dernier, certains représentants du mouvement confiaient déjà être fatigués. C'est aussi la sensation d'Eric Drouet, figure du mouvement, interrogé par Brut sur les Champs-Élysées samedi dernier. « Moi, comme beaucoup, on va arrêter les manifestations, ça va être plus des blocages », assure-t-il dans cette vidéo.« On va venir le samedi, ça va être des blocages plus intelligents sur l'économie. Les marches ne marchent pas, donc... », sourit-il, en prenant conscience de son jeu de mots accidentel.Des blocages « plus intelligents »Pour se faire entendre, le chauffeur routier songe donc à un changement de stratégie. « Je pense que le prochain truc à faire, c'est le blocage des ports et raffineries. Et que tous les Gilets jaunes se mettent que là-dessus. En trois-quatre jours, c'est plié », promet-il dans une vidéo publiée dimanche, sans plus d'explications.Et pour s'assurer du bien-fondé de son projet, il n'hésite pas à consulter ses abonnés sur Facebook via un sondage, comme à son habitude. À la question « à partir du mardi 19, blocage national des ports et raffineries ? », plus de 7500 personnes répondaient « oui », lundi matin. Capture d'écran Facebook Pour l'instant, Drouet ne donne pas de plus de détails sur la date et le lieu de ces mobilisations. Trop risqué, justifie-t-il. « Les actions, je peux pas les promouvoir ou les créer. On est extrêmement surveillés », avoue l'homme qui sera bientôt jugé pour avoir organisé des manifestations non déclarées en décembre et en janvier. « ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1903733
    18 mars14:51

    Étrange, là ont nous cite des leaders, on nous a pourtant seriné pendant des semaines qu'ils n'en avaient pas.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer