1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

"Gilets jaunes" : les grandes villes demandent une "réunion d'urgence" pour mettre en place des indemnisations
Boursorama avec AFP Services11/02/2019 à 12:09

Dégradations, mobilisations des services municipaux, pertes de recettes et d'emplois... Les grandes villes estiment payer un lourd tribut au mouvement des "gilets jaunes".

Des "gilets jaunes" à Paris, le 9 février 2019. ( AFP / THOMAS SAMSON )

Les élus des grandes villes et métropoles ont réclamé dimanche 10 février "une réunion d'urgence" au gouvernement pour évoquer la question des indemnisations suite aux "préjudices subis par les habitants et les commerçants" après 13 semaines de mobilisation des "gilets jaunes".

Commerçants et habitants sont "pris en otage par des casseurs" et les pertes sont de l'ordre de plusieurs "millions d'euros dans nombre de grandes villes (Bordeaux, Dijon, Lyon, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Saint-Étienne, Toulouse...)", dénonce France Urbaine, qui réunit les élus des grandes villes et métropoles, dans un communiqué.

"SOLIDARITÉ NATIONALE"

L'association "demande au Premier ministre une rencontre avec le ministre de l'Économie (...) et la ministre de la Cohésion des territoires" afin "de définir les modalités d'indemnisation et d'accompagnement, au nom de la solidarité nationale".

Parmi les préjudices subis, ces élus citent, pour "les contribuables locaux", des dégradations de biens publics, la "mobilisation des services de la ville et des forces de l'ordre". Et pour les commerces, des dégradations, des pertes de recettes et des "pertes d'emplois".

CHIFFRE D'AFFAIRES EN CHUTE

Selon Procos, la Fédération du commerce spécialisé, les seuls mois de novembre et de décembre ont vu le chiffre d'affaires du commerce spécialisé chuter respectivement de -6,8% et de -3,9%, par rapport aux mêmes mois de 2017, "avec un pic à -12% au 17 décembre".

La secrétaire d'État à l'Économie Agnès Pannier-Runacher a exhorté vendredi les commerçants et entreprises touchés par les actions des "gilets jaunes" à solliciter les mesures d'accompagnement mises en place, car les demandes sont à ce jour "extrêmement limitées".

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • chomar
    11 février14:12

    Va bien falloir organiser des contre manifestation

    Signaler un abus

  • chomar
    11 février14:11

    lindemniser les commerçants ok ,mais qui paiera ?pas les manifestants!!!!

    Signaler un abus

  • chomar
    11 février14:07

    Les gj y'en a marre

    Signaler un abus

  • chomar
    11 février14:06

    Ommencer par le# mettre en cabane longtemps

    Signaler un abus

  • chomar
    11 février14:03

    Set pour les mètre en cabanes

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer