1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets jaunes : davantage de manifestants que la semaine passée
Le Parisien22/06/2019 à 20:50

Gilets jaunes : davantage de manifestants que la semaine passée

Des Gilets jaunes se sont à nouveau rassemblés samedi pour l'acte 32, souvent par dizaines dans des centres-villes ou à des barrières de péage, parfois par centaines comme à Bordeaux , Marseille, où un appel national avait été lancé. D'après le ministère de l'Intérieur, quelque 11 800 Gilets jaunes étaient mobilisé samedi contre 7 000 la semaine passée. Selon comptage du Nombre jaune, 25 553 personnes se sont mobilisées dans le pays (18 500 samedi dernier). Au-delà des manifestations, plusieurs personnalités de Gilets jaunes ont cosigné un communiqué de presse, samedi 22 juin, jetant les bases d'un «socle commun». Le but est de mettre en place un « organe de contestation collectif »pour peser dans le débat public.A Paris, le cortège est parti de Bercy pour arriver place d'Estiennes-d'Orves, dans le IXe arrondissement où le rassemblement s'est dispersé dans le calme vers 16h30. L'Intérieur a comptabilisé 1100 manifestants. C'est plus que samedi dernier, avec 950 participants. Au parc Disneyland Paris à Chessy (Seinet-et-Marne), une centaine de manifestants ont permis aux visiteurs de stationner gratuitement. Ils avaient déjà mené un dispositif similaire le 18 novembre.Au moins douze interpellations à Marseille. Quelque 500 à 600 Gilets jaunes ont défilé depuis le Vieux-Port de Marseille, encadrés par des forces de l'ordre plus visibles et nombreuses que les samedis précédents. Le cortège a défilé sans heurt majeur. Des grenades lacrymogènes auraient été lancées, d'après le tweet d'un manifestant. A 17 heures, la police faisait état de 12 interpellations, dont quatre pour des jets de projectiles, et huit de personnes ayant le visage masqué et casquées. Littéralement 30 secondes après cette vidéo la police a envoyé des gazs lacrymogènes. Nous étions totalement pacifique !! #marseille #giletsjaunes #giletjaune #acte32 #macron #castaner #violencespolicieres pic.twitter.com/AXQ5FuuygY-- ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • plelan
    23 juin10:24

    St Malodes centaines de Britanniques bloqués qui n'ont pu prendre le ferry de 10h30 qui est parti à vide.Ils n'ont aucune idée des repercussions économiques sur la région Bretagne. On se demande quel est leur but.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer