1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets jaunes : classement des plaintes contre Castaner pour «entrave à la liberté de manifestation»
Le Parisien24/01/2019 à 20:39

Gilets jaunes : classement des plaintes contre Castaner pour «entrave à la liberté de manifestation»

Quelque 500 plaintes contre Christophe Castaner, qui dénonçaient une « entrave à la liberté de manifester » dans ses propos sur les Gilets jaunes, ont été classées sans suite jeudi par le ministère public de la Cour de justice de la République, selon un communiqué. Le 15 janvier, le député de la France Insoumise (LFI) Ugo Bernalicis avait lancé ce dépôt de plaintes en dénonçant des propos tenus le 11 janvier par le ministre, à la veille de l'acte 9 du mouvement.« Ceux qui appellent aux manifestations demain savent qu'il y aura de la violence et donc ils ont leur part de responsabilité [...], ceux qui viennent manifester dans des villes où il y a de la casse d'annoncée, savent qu'ils seront complices de ces manifestations-là », avait déclaré le ministre au média en ligne Brut.Pour le député LFI, la liberté de manifester « est clairement entravée par ce gouvernement et plus précisément par Christophe Castaner », qu'il qualifie de « ministre liberticide » aux propos « dangereux », écrivait-il dans sa plainte. Il faut une doctrine française de maintien de l'ordre fondée sur la désescalade. La militarisation des forces de sécurité soutenue par @CCastaner conduit à une escalade de la violence que nous dénonçons.La responsabilité est bien celle des politiques !https://t.co/jUmLO6eAkf-- Ugo Bernalicis (@Ugobernalicis) 24 janvier 2019François Molins classe les plaintesInvitant les citoyens à suivre son exemple, l'élu avait fourni sur son site un courrier type à adresser au procureur général près la Cour de cassation François Molins, afin que ce dernier saisisse la Cour de justice de la République (CJR). La CJR est la seule juridiction compétente pour poursuivre un ministre pour des faits accomplis dans l'exercice de ses fonctions.Jeudi, François Molins a expliqué dans un communiqué que les propos du ministre ne peuvent être qualifiés d' » entrave à la liberté de manifester » (article 431-1 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • m1234592
    25 janvier07:57

    Journaleux j'attends toujours la réponse à ma simmple question : "Combien de voitures ont-elles été incendiées dans la nuit de la St Sylvestre ?" est-ce classé "Confidentiel Défense" ou somme nous trop bêtes pour le savoir ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer