Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Gignac, l'indispensable

Le Parisien31/07/2017 à 14:54

Toulouse

24 ans

24 buts l'an passé

Nom de code : APG. Mais pour les intimes, c'est Dédé. Signe particulier : suce son pouce après chacun de ses buts. Un rituel familier pour les supporteurs de Toulouse. 24 ans, 24 buts : André-Pierre Gignac est devenu l'an passé le roi des buteurs devant Benzema et Hoarau. Sa puissance et sa couverture de balle en font un attaquant hors pair. Si l'international toulousain a un léger faible pour terrasser ses adversaires du pied droit, il n'oublie pas de recourir à son pied gauche ou à sa tête. Des qualités qui ont permis à son équipe de se hisser, contre toute attente, à la quatrième place la saison dernière.

Coup franc, penalty... Difficile de passer à côté des performances de l'infaillible joueur natif de Martigues (Bouches-du-Rhône). Elles n'ont pas échappé non plus à Raymond Domenech qui a fait appel à ses services au printemps dernier lors des deux matchs des Bleus contre la Lituanie en éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Un test concluant : APG, entré à la 69e minute, délivrera une passe décisive à Franck Ribéry, sauveur des Tricolores au match retour. Lundi, Gignac s'est vu confirmer son statut d'international en étant retenu pour le voyage aux îles Féroé le 12 août.

Le plus dur commence

En une saison, l'ancien Lorientais a donc changé de dimension. De joueur prometteur, mais anonyme, Gignac est passé au rôle d'attaquant de tout premier plan. Au point d'attirer l'attention de nombreux grands clubs européens, dont Arsenal et Lyon. Mais pour Olivier Sadran, le président du Téfécé, pas question de se séparer de son joyau. Pourtant très insistants, l'OL et son président Jean-Michel Aulas ont ainsi été gentiment, mais fermement, éconduits. Toulouse, qui va disputer la Ligue Europa cette saison, ne pouvait pas se permettre de perdre son buteur vedette. Mais celui-ci s'est vu promettre un bon de sortie pour l'été 2010. Il a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.