Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gervais Martel : "Lens est sur une autoroute, il faut y rester"
So Foot01/05/2020 à 06:00

Gervais Martel : "Lens est sur une autoroute, il faut y rester"

Entre deux coups de pédale sur son vélo indoor - "j'ai déjà parcouru 2 000 km depuis le début du confinement" -, l'ancien boss de Lens, qui a quitté le club en 2018, a toujours cinq minutes pour parler de son Racing. En ce jour de montée en Ligue 1, Gervais Martel estime que le plus dur est fait pour l'équipe de l'actionnaire Joseph Oughourlian.

Gervais, quel est votre sentiment après l'officialisation de cette montée en Ligue 1 ?
C'est une formidable nouvelle pour Lens et la région, mais je ne suis pas vraiment surpris. Ça fait deux-trois mois qu'on savait que la saison ne pourrait pas aller à son terme avec cette épidémie qui prenait de plus en plus de place. Il était impossible que l'on continue à jouer, que la saison reprenne. Cette montée était acquise depuis un moment et elle n'est pas imméritée pour Lens, loin de là.

Cette accession se fait dans un contexte particulier et sans fête...
On s'en fout que ce soit de manière administrative. En 1991, quand on perd le barrage face à Toulouse (0-4, 1-0), on monte tout de même. Cette année-là, Brest, Bordeaux et Nice ont été relégués administrativement et nous avons pu monter. On n'a pas craché dessus, là c'est pareil.

Pour le bassin minier, que représente cette montée sur le plan économique ?
C'est colossal. Même si là tout est fermé, lorsque ça va rouvrir et que les gens pourront retourner au stade, c'est le cœur de Lens qui va battre à nouveau à fond. Cette montée redonne beaucoup d'espoir à toute la région, aux bistros, aux hôtels, aux restaurants. Il y a une dizaine d'années, on avait estimé à 13% le nombre d'habitants de Lens allant au stade. C'est dire si ça vient de partout, même de région parisienne.
"Le plus dur vient d'être fait : il est plus compliqué de sortir de la Ligue 2 que de rester en Ligue 1."
Ce club a un aspect social considérable.

Est-ce la fin du chemin de croix du Racing pour revenir au plus haut niveau ?
Le plus dur vient d'être fait : il est plus compliqué de sortir de la Ligue 2 que de rester en Ligue 1. Les droits télé pour ceux qui descendent cette saison en Ligue 2 seront plus importants pour Toulouse et Amiens. La saison prochaine, il faudra être très costaud pour sortir de cette division. Lens en est sorti au bon moment. Et Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer