1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gens du voyage : SOS Racisme porte plainte contre Christian Estrosi
Le Parisien30/07/2013 à 18:16

Gens du voyage : SOS Racisme porte plainte contre Christian Estrosi

Après la polémique, la plainte. Quelques semaines après les sorties musclées et répétées du député-maire UMP de Nice Christian Estrosi contre les gens du voyage, l'association SOS Racisme a porté plainte contre lui mardi.

Accompagné de ses avocates Me Suid et Me Brahim, Amadou Diallo, le président de SOS Racisme dans les Alpes-Maritimes, est allé déposer plainte pour «provocation à la haine et à la discrimination ethnique», rapporte Nice Matin. Motif, selon lui : les «déclarations dangereuses» de l'élu de droite, qui «témoignent de la course à l'échalote que se livre l'UMP et le Front national».

Christian Estrosi aux gens du voyage : «J'en ai maté d'autres, je vous materai»

Christian Estrosi avait déclaré à des gens du voyage installés sur un terrain de sport de sa commune «J'en ai maté d'autres, je vous materai». Il avait ensuite communiqué début juillet sur un «mode d'emploi» pour s'opposer à la venue des gens du voyage : «La première chose que je fais, c'est de vous mettre des caméras partout, pour surveiller vos faits et gestes. On va noter ceux qui rentrent, sortent, à quelle minute, à quel moment et ce que vous allez faire partout, dans la ville, dans la métropole», avait-il ajouté. L'édile avait également appelé les maires de France à la «révolte» et à appliquer son «mode d'emploi». Il y a deux semaines, le Forum européen des Roms et des gens du voyage (FERV), organisation soutenue par le Conseil de l'Europe, avait déjà porté plainte contre Christian Estrosi pour ces déclarations.

La charge de Christian Estrosi avait également déclenché un tollé au sein de la majorité : Eduardo Rihan Cypel, un des porte-parole du Parti socialiste, avait notamment jugé que les propos d'Estrosi constituaient «un appel au progrom».

Cet été, Christian Estrosi n'est pas le seul élu à avoir fait polémique après des déclarations au sujet des Roms et des gens du voyage. Jean-Marie Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

55 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2766070
    31 juillet15:03

    sos: sté orangoutan sényl, mais le gvt leur verse des ronds pour qu ils nous em... c est bo ? non?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer