1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GB-Un député Tory rejoint l'UKIP et un ministre démissionne
Reuters28/09/2014 à 02:33


LONDRES, 27 septembre (Reuters) - Mark Reckless, député britannique du Parti conservateur, a annoncé samedi qu'il démissionnait pour rallier le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), hostile au maintien dans l'Union européenne. C'est la deuxième fois en l'espace d'un mois qu'un élu du parti du Premier ministre David Cameron fait défection en faveur de l'UKIP. "Les gens ont le sentiment d'être ignorés, laissés à l'écart, surtaxés, soumis à trop de règles, ils ont le sentiment qu'on les trompe et qu'on leur ment", a-t-il dit déclaré. "J'ai le sentiment que la direction du Parti conservateur fait partie du problème." Mark Reckless a précisé qu'il se présenterait sous l'étiquette UKIP lors de l'élection partielle dans sa circonscription de Rochester and Strood, dans le sud de l'Angleterre, que va provoquer mécaniquement sa démission. Les prochaines élections législatives nationales sont prévues elles au printemps 2015. L'UKIP, qui milite pour une sortie immédiate de l'UE et un durcissement de la politique migratoire, ne dispose pas d'élu au Parlement britannique mais est arrivé en tête des élections européennes en mai dernier. Fin août, un premier élu tory, Douglas Carswell, a quitté le parti pour rejoindre l'UKIP. Il tentera de décrocher le premier mandat parlementaire de son nouveau parti lors de l'élection partielle, le 9 octobre. Les sondages le disent en mesure de l'emporter. A ces déboires, une autre déconvenue est venue d'ajouter pour le gouvernement de David Cameron avec l'annonce de la démission du ministre de la Société civile, Brooks Newmark, à la veille de la publication par un journal dominical d'un article rapportant qu'il avait transmis à une journaliste des photos de lui qualifiées de "pornographiques". Le 10, Downing Street a dit samedi avoir accepté cette démission tout en refusant de formuler le moindre commentaire. (Sarah Young; Henri-Pierre André pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer