1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GB-Un député conservateur souhaite un "Brexit complet" et rapide
Reuters26/07/2016 à 20:11

    LONDRES, 26 juillet (Reuters) - Le Royaume-Uni devrait 
quitter l'Union européenne rapidement et ne pas se laisser 
entraîner dans des discussions consistant à édulcorer la volonté 
clairement affichée des électeurs d'imposer un frein à 
l'immigration, a déclaré un député conservateur, John Redwood. 
    Cet élu, qui a été durant la campagne pour le référendum du 
23 juin un héraut de la cause du "Brexit" au sein des Tories, 
estime qu'un retrait rapide qui garantirait la poursuite du 
commerce sans droit de douane avec le restant de l'UE est à 
portée de main. 
    Esquissant des moyens pour effectuer le "Brexit", le député 
estime que le parlement pourrait accélérer le processus de 
départ en abrogeant la loi de 1972 dite "European Communities 
Act" puis en informant simplement l'UE de la décision de la 
Grande-Bretagne de quitter le bloc européen, ce qui permettrait 
sans doute un départ en quelques mois. 
    "Je souhaite un Brexit complet et je voudrais qu'il soit 
fait bille en tête", a dit John Redwood dans une interview à 
Reuters, en ajoutant que les opposants au Brexit avaient 
sous-estimé la force de négociation de Londres en ce qui 
concerne son retrait de l'UE. 
    "Beaucoup de personnes souhaitent tirer un profit financier 
du Brexit en le rendant plus compliqué qu'il ne faut et oui, 
certains veulent absolument édulcorer (le retrait)". 
    A l'en croire, les débats sur la possibilité de limiter 
l'immigration en Grande-Bretagne pendant sept ans tout en garder 
accès au marché unique sont ridicules. 
    "Reprendre le contrôle des frontières n'est pas négociable", 
a-t-il dit. Sans quoi "ce ne serait pas se retirer". 
    "Nous n'avons pas voté pour engager une nouvelle négociation 
destinée à améliorer celle menée par M. Cameron", a continué le 
député, faisant allusion aux négociations menées par 
l'ex-Premier ministre pour redéfinir les rapports entre le 
Royaume-Uni et l'UE.  
 
 (Guy Faulconbridge; Eric Faye pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer