Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GB-Royal Mail perd du terrain face à Amazon, le titre chute
Reuters19/11/2014 à 13:57


LONDRES, 19 novembre (Reuters) - Royal Mail RMG.L , l'ex-monopole postal au Royaume-Uni, a fait état mardi de résultats semestriels en nette baisse du fait notamment de la concurrence des colis de l'américain Amazon AMZN.O , une annonce qui fait chuter son titre de près de 8% à la Bourse de Londres. Les livraisons de colis représentent la moitié du chiffre d'affaires de Royal Mail et l'essor du commerce en ligne en fait un axe central de son développement face au déclin du courrier traditionnel. Amazon, autrefois le principal client du groupe (6% du chiffre d'affaires) a lancé son propre service de livraison et sa concurrence vient s'ajouter à celle de TNT TNTE.AS et du livreur britannique indépendant Yodel. Amazon doit encore étoffer son service et en conséquence Royal Mail s'attend à ce que la croissance de ce segment du marché tombe à 1% ou 2% lors des deux prochaines années, au lieu des hausses de 4 ou 5% enregistrées les années précédentes. Sur les six mois au 28 septembre, le bénéfice d'exploitation a baissé de 21% à 279 millions de livres (339 millions d'euros), dépassant toutefois le consensus des analystes. L'action chute de 7,7% à 432,9 pence dans de gros volumes vers 11h35 GMT, la plus forte baisse de l'indice FTSE-100 .FTSE de la Bourse de Londres et la deuxième plus mauvaise performance de l'indice paneuropéen Stoxx 600 .STOXX . A ce niveau, il conserve un gain de 30% par rapport à son prix d'introduction de 330p en octobre 2013. "Quand un distributeur en ligne de ta taille d'Amazon décide de lancer son propre réseau de livraison, cela change la donne pour tout le monde", a dit la directrice générale Moya Greene à Reuters, tout en réitérant les objectifs du groupe pour l'ensemble de l'exercice à fin mars. "Les perspectives du marché des colis sont plus mauvaises qu'attendu, ce qui implique que les revenus de ce segment seront au mieux stables", commente David Kerstens, analyste de Jefferies qui est à "sous-performance" sur la valeur. Royal Mail, qui reste le principal service postal au Royaume-Uni, a augmenté ses livraisons de colis de 2% en volume au premier semestre mais ses revenus dans ce segment se sont tassés de 1% du fait de la concurrence accrue. Dans le segment des lettres, les volumes ont baissé de 3%, moins que prévu, et le chiffre d'affaires a progressé de 1%. (Neil Maidment, Véronique Tison pour le service français)

Valeurs associées

LSE +0.40%
DJ STOXX -0.10%
NASDAQ +2.49%
FTSE Indices +0.34%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer