Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GB-Premier aveu d'échec des conservateurs sur l'immigration

Reuters23/11/2014 à 17:47

LONDRES, 23 novembre (Reuters) - Le Parti conservateur du Premier ministre David Cameron reconnaît qu'il ne sera sans doute pas en mesure de tenir sa promesse de réduire le solde migratoire annuel de la Grande-Bretagne à quelques "dizaines de milliers" de personnes. Ce constat fait dimanche par Theresa May, ministre de l'Intérieur du gouvernement conduit par Cameron, pourrait peser en faveur du parti d'extrême-droite UKIP lors des élections législatives de mai 2015. Le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni a remporté les élections européennes en Grande-Bretagne en faisant campagne sur ce thème de l'immigration et obtenu un deuxième élu à la Chambre des communes grâce à sa victoire dans une élection partielle, jeudi. Les conservateurs avaient promis de réduire le solde migratoire à quelques dizaines de milliers d'ici la fin de la législature. Ce solde s'est accru de 243.000 sur une période d'un an s'achevant en mars 2014 et de nouvelles données chiffrées attendues cette semaine devraient confirmer cette tendance à la hausse et non à la baisse. "Il est peu probable que nous atteignions les dizaines de milliers à la fin de la législature", a reconnu Theresa May, dimanche. "Pourquoi ? Parce nous observons un nombre croissant de personnes venant de toute l'Europe, en partie parce que notre économie se porte mieux", a-t-elle déclaré dans une émission de télé de la BBC. C'est la première fois qu'un membre important du Parti conservateur fait un constat d'échec sur une question électorale considérée comme pouvant influencer l'issue du prochain scrutin. Face à la percée de l'UKIP dans l'opinion publique, le Premier ministre David Cameron qui redoute la captation d'une partie de son électorat par la formation nationaliste a récemment durci son discours sur l'immigration. Cette question est liée à celle de l'avenir de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne, Cameron ayant promis qu'en cas de victoire aux législatives il renégocierait les traités d'union et qu'il organiserait en 2017 un référendum sur le maintien de son pays au sein de l'UE. Il expliquait notamment qu'il profiterait de ces négociations pour imposer des quotas sur le nombre de ressortissants européens autorisés à entrer en Grande-Bretagne. (Andrew Osborne; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.