Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GB-Pas de scission des banques et maintien des comptes gratuits

Reuters 22/10/2015 à 09:53

LONDRES, 22 octobre (Reuters) - Les banques britanniques ne seront pas tenues de scinder leurs activités ni de renoncer à la gratuité des comptes pour leur clients créditeurs, ont dit jeudi les autorités de la concurrence locales. La Competition and Markets Authority (CMA) a en revanche préconisé un renforcement de la transparence de la tarification bancaire afin de rendre plus facile le passage d'un établissement à un autre. Les autorités réglementaires et le législateur britanniques veulent réduire la domination des quatre principaux établissements - Lloyds Banking Group LLOY.L , Royal Bank of Scotland RBS.L , Barclays BARC.L et HSBC HSBA.L - qui contrôlent plus des trois quarts des comptes courants et fournissent 90% des prêts aux entreprises. La CMA a lancé une étude sur les marchés des comptes courants personnels et des services bancaires aux petites entreprises en novembre dernier et doit rendre ses recommandations définitives en mai 2016. L'autorité de la concurrence a décidé de ne pas obliger les banques à facturer les comptes bancaires aux clients créditeurs, considérant qu'il n'y avait aucune preuve que la gratuité des comptes pour les clients dans le vert se traduise par une distorsion de concurrence. Certains banquiers, dont l'ancien président de Barclays David Walker, avaient appelé à mettre un terme à ce système estimant qu'il poussait les banques à trouver des moyens alternatifs de se rémunérer au risque de pratiques litigieuses comme celle ayant conduit au scandale sur les assurances des prêts hypothécaires. La CMA, qui avait aussi le pouvoir d'imposer une scission d'établissements considérés en position dominante, a décidé de n'en rien faire. Elle a toutefois dit avoir identifié un certain nombre de problèmes de concurrence sur le marché des comptes bancaires personnels et des services bancaires aux petites entreprises. La faible mobilité des clients d'une banque à l'autre montre que les établissements ne sont pas soumis à une pression concurrentielle suffisante et que les nouveaux produits ou les nouvelles banques ne peuvent pas trouver leur clientèle suffisamment rapidement, a souligné la CMA. Elle a recommandé que les banques poussent leurs clients à examiner les services offerts, rendent la comparaison des produits plus faciles, créent un site internet de comparaisons tarifaires pour les services aux petites entreprises et sensibilisent leurs clients aux modalités de changement de compte bancaire. (Matt Scuffham, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Valeurs associées

+0.23%
-0.85%
+0.10%
+0.12%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.