Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

LLOYDS BANKING G

65.61GBX
-2.97% 
valeur indicative 0.75 EUR

GB0008706128 LLOY

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    65.56

  • clôture veille

    67.62

  • + haut

    66.11

  • + bas

    65.25

  • volume

    85 273 799

  • valorisation

    4 730 059 MGBX

  • capital échangé

    0.12%

  • dernier échange

    19.04.18 / 14:47:39

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    63.69

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter LLOYDS BANKING G à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter LLOYDS BANKING G à mes listes

    Fermer

GB-Osborne demande des garanties à l'Union européenne

Reuters11/06/2015 à 01:05

* Osborne veut des garanties de Bruxelles * Il se prononce pour une "règle d'or" budgétaire * Carney veut mieux encadrer les marchés par David Milliken LONDRES, 11 juin (Reuters) - Le ministre britannique des Finances a demandé mercredi à l'Union européenne la garantie que le Royaume-Uni ne serait pas pénalisé en raison de sa décision de rester en dehors de la zone euro. George Osborne a profité de son traditionnel discours de Mansion House prononcé devant les financiers de la City pour exprimer son désir de réécrire l'un des principes fondateurs de l'UE, celui d'une union "sans cesse plus étroite", inscrit dans le traité de Rome. "Même le plus pro-Européen dans la salle pourrait remettre en question les bénéfices de l'appartenance britannique à l'UE si nous n'abordions pas ces questions maintenant", a-t-il dit. "C'est un défi particulier pour le Royaume-Uni et un cas qui n'est pas envisagé dans les traités de l'UE", a-t-il ajouté. La question du maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne sera soumise à un référendum d'ici à la fin 2017, après que le Premier ministre David Cameron et son fidèle allié George Osborne auront renégocié les liens qui unissent la Grande-Bretagne à l'Union européenne. George Osborne s'en est pris mercredi à une "législation européenne mal conçue et malencontreuse", qu'il a qualifiée d'"une des plus grandes menaces pour la compétitivité internationale" de la Grande-Bretagne. Dans son discours prononcé à la résidence du Lord-maire de Londres, le ministre a également fait savoir que l'Etat commencerait dans les prochains moins à procéder à la vente de sa participation au capital de Royal Bank of Scotland RBS.L (RBS). Londres veut accélérer la cession d'une partie des 81% de RBS détenus par l'Etat depuis la crise financière de 2007-2009 afin que celle-ci intervienne avant la privatisation de Lloyds Banking Group LLOY.L , prévue pour mars 2016. ID:nL5N0YR2PC CARNEY VEUT MORALISER LES MARCHÉS Conforté par la victoire des Conservateurs aux élections du mois dernier, George Osborne a cherché par ailleurs à asseoir la crédibilité de sa politique économique en répétant son engagement à ce que l'Etat assure des excédents budgétaires sur le long terme. Il a proposé notamment une législation contraignant les futurs gouvernements à dépenser moins que leurs recettes fiscales en période de conjoncture normale -- une "règle d'or" que très peu de pays ont tenté d'instaurer depuis la Seconde Guerre mondiale. Autre intervenant de la soirée, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, a proposé une batterie de mesures visant à mieux encadrer les marchés financiers après une série de scandales impliquant le système bancaire. Mark Carney suggère notamment d'étendre les condamnations en justice pour délit d'initié aux activités de courtage d'obligations, de devises et de matières premières (FICC) et de porter la peine maximale pour ces délits à 10 ans de prison. Autre proposition, les personnes licenciées par des sociétés financières pour malversations ne pourraient plus rejoindre une autre firme sans que leur nouvel employeur ne soit informé de leur dossier. Mark Carney souhaite également renforcer le contrôle par les dirigeants de sociétés financières de leurs employés. Les cadres ne seraient cependant pas tenus pour directement responsables de dérapages d'employés sous leur responsabilité, contrairement aux banquiers, ce qui limite l'impact de cette dernière proposition. "L'âge de l'irresponsabilité est révolu", a déclaré Mark Carney, qui s'est prononcé pour des marchés transparents, "pas des marchés où les transactions se font sur des forums de discussions, pas des marchés où personne n'est responsable de quoi que ce soit". (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison et Patrick Vignal)

Valeurs associées


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.